NOUVELLES
22/02/2016 08:29 EST | Actualisé 22/02/2017 00:12 EST

Le groupe État islamique libère des chrétiens détenus contre rançon depuis 2015

BEYROUTH — Le groupe armé État islamique a relâché lundi les derniers des 230 chrétiens assyriens enlevés il y a un an en Syrie, après avoir reçu une rançon de plusieurs millions de dollars.

Une quarantaine de personnes ont été libérées tôt lundi matin et font chemin vers la ville de Tal Tamr, dans le nord-est du pays.

La libération aurait été rendue possible par l'intervention d'un important prêtre assyrien dans le nord de la Syrie.

Les Assyriens, membres d'une secte ancienne, avaient été capturés en février dernier après que les djihadistes se soient emparés de plusieurs communautés dans la province d'Hassakeh.

Les captifs relâchés lundi seraient surtout des jeunes femmes et des enfants.