NOUVELLES
22/02/2016 05:01 EST | Actualisé 22/02/2017 00:12 EST

Le chanteur du groupe Matchbox Twenty s'excuse pour une blague jugée raciste

SYDNEY, Australie — Le chanteur principal du groupe Matchbox Twenty, Rob Thomas, a présenté ses excuses après avoir été accusé d'avoir fait une blague raciste lors d'un concert solo en Australie.

Thomas s'est excusé sur son compte Facebook, dimanche, à la suite du spectacle de samedi soir à Melbourne, où il disait gérer les désagréments du décalage horaire en consommant de l'alcool. Il a ajouté qu'il buvait jusqu'à ce qu'il se sente comme un «Australien noir».

La blague a été perçue par certains Australiens comme raciste à l'égard de la population aborigène au pays. Les Aborigènes forment le groupe ethnique le plus pauvre en Australie et plusieurs membres de ces communautés éprouvent des problèmes de consommation d'alcool.

Thomas a expliqué qu'il n'était pas au courant des réalités culturelles concernant les Aborigènes. Il a su seulement après son spectacle que ses paroles avaient été considérées racistes, a-t-il expliqué.

Il a demandé aux gens de comprendre qu'il n'était pas du tout informé de ces enjeux, bien qu'il n'y ait aucune excuse, a-t-il reconnu.

Thomas a tenu à souligner qu'il est un fervent défenseur des droits civiques depuis une vingtaine d'années.

Le chanteur fait une tournée en Australie pour promouvoir son nouvel album, «The Great Unknown».