NOUVELLES
22/02/2016 05:54 EST | Actualisé 22/02/2017 00:12 EST

Le chanteur 50 Cent devra s'expliquer à un tribunal de la faillite

HARTFORD, Conn. — Le rappeur 50 Cent a été convoqué par un tribunal de la faillite du Connecticut pour s'expliquer sur des photos partagées sur les réseaux sociaux, où il apparaît avec des liasses d'argent.

Le «Wall Street Journal» a révélé que la juge Ann Nevins avait contacté l'avocat du chanteur, jeudi dernier, relativement à des photos publiées sur le réseau Instagram qui pourraient remettre en question le portrait de ses finances personnelles. Une date d'audience n'a pas encore été fixée.

L'avocat de 50 Cent a rétorqué que son client avait rapporté tous ses revenus.

Les photos en question montrent le rappeur, sur un lit, avec des liasses de billets de 100 $ US.

Le chanteur, né Curtis Jackson III, avait déclaré faillite l'année dernière après qu'un juge de New York lui eut ordonné de verser 7 millions $ US à une femme qui l'accusait d'avoir publié une vidéo de ses ébats sexuels en ligne.