NOUVELLES
22/02/2016 11:54 EST | Actualisé 22/02/2017 00:12 EST

L'opposition syrienne va accepter "sous conditions" le cessez-le-feu (communiqué)

Le Haut comité des négociations (HCN), qui rassemble des groupes clés de l'opposition syrienne, va accepter "sous conditions" le cessez-le-feu en Syrie annoncé par Moscou et Washington pour samedi, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

Le HCN "accepte de répondre positivement aux efforts internationaux visant à instaurer un cessez-le-feu" en Syrie mais précise que "son engagement est conditionné" à la levée des sièges des villes syriennes, la libération des prisonniers, l'arrêt des bombardements des civils et la livraison d'aide humanitaire.

Selon ce communiqué du HCN, qui était réuni lundi à Ryad, le cessez-le feu "doit être annoncé simultanément par toutes les parties".

Riad Hijab, chef du HCN cité dans ce communiqué, a dit douter que le régime et ses alliés "s'engagent à arrêter leurs actes hostiles".

Selon un communiqué conjoint des Etats-Unis et de la Russie, qui co-dirigent le Groupe international de soutien à la Syrie (ISSG), l'accord de cessez-le-feu entrera en vigueur en Syrie le (samedi) 27 février à 00H00 heure de Damas (22H00 GMT).

"La cessation des hostilités s'appliquera aux parties prenantes au conflit syrien qui ont indiqué qu'elles respecteront et appliqueront les termes" de l'accord, ajoute le communiqué.

Ces parties ont jusqu'au (vendredi) 26 février 12H00 locales (10H00 GMT) pour faire part, aux Etats-Unis ou à la Russie, de leur adhésion à cet accord.

mjg/hj/bpe