NOUVELLES
21/02/2016 23:00 EST | Actualisé 21/02/2017 00:12 EST

Kathleen Wynne présentera des excuses officielles aux Franco-Ontariens

TORONTO — La première ministre de l'Ontario présentera des excuses officielles devant l'Assemblée législative, lundi, pour un règlement de 1912 qui interdisait l'enseignement et l'utilisation du français dans les écoles primaires.

Kathleen Wynne avait déclaré en décembre qu'il serait «approprié» qu'elle présente les excuses du gouvernement ontarien pour le Règlement 17, qui a été appliqué pendant 15 ans avant de tomber en désuétude en 1944.

Mme Wynne a indiqué qu'elle voulait reconnaître officiellement que l'héritage bilingue de la province n'a pas toujours été respecté dans le passé.

Le député libéral provincial Glenn Thibeault, de la circonscription de Sudbury, a présenté à la législature une motion réclamant des excuses officielles envers les Franco-Ontariens.

Selon M. Thibeault, cela montrera que le gouvernement reconnaît ses erreurs passées et qu'il est sérieux dans sa volonté de défendre l'identité et la culture des Franco-Ontariens.

Le néo-démocrate Gilles Bisson, qui représente la circonscription provinciale de Timmins—Baie James, a affirmé que son parti appuierait les excuses officielles parce que cela «ne fait pas de mal», tout en estimant que c'était «beaucoup de bruit pour rien» parce que l'interdiction de parler français dans les écoles n'est plus en vigueur depuis 70 ans.