NOUVELLES
22/02/2016 07:33 EST | Actualisé 22/02/2017 00:12 EST

Fifa: Champagne dénonce le grand nombre "d'observateurs" de l'UEFA et l'AFC

Le Français Jérôme Champagne, l'un des cinq candidats à la présidence de la Fifa, a dénoncé lundi le grand nombre "d'observateurs" de l'UEFA et de l'AFC, représentant deux de ses rivaux et accrédités pour le congrès électif de vendredi.

"Etant donné que les candidats doivent être traités de façon équitable, le grand nombre d'accréditations supplémentaires accordé, 20 pour l'UEFA et 7 pour l'AFC, entre en violation du principe d'égalité", écrit Jérôme Champagne dans une plainte transmise au président de la commission électorale ad hoc de la Fifa, Domenico Scala.

Les deux favoris pour succéder à Joseph Blatter à la tête du football mondial sont l'Italo-Suisse Gianni Infantino, secrétaire général de l'UEFA, et le Cheikh bahreini Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, président de la Confédération asiatique (AFC).

Pour M. Champagne, l'objectif de ces deux confédérations est "d'envoyer dans le hall de la salle des congrès des employés capables d'avoir accès aux membres votants des fédérations et à leurs délégués".

Samedi, un autre des candidats, le Prince Ali (Jordanie), ancien vice-président de la Fifa, a indiqué avoir saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) afin d'obtenir la mise en place d'un isoloir transparent lors de l'élection du président de la Fifa vendredi et de s'assurer ainsi de la "transparence" du scrutin.

ebe/dhe