Comment avoir un deuxième rendez-vous amoureux?

Young couple in modern restaurant having dinner
Young couple in modern restaurant having dinner

Un premier rendez-vous galant peut être intimidant ou déstabilisant, mais lorsque tout se passe pour le mieux, il peut devenir un agréable moment.

À l’ère où pratiquement tout est jetable, comment faire pour se rendre au deuxième rendez-vous? Natacha Noël, coach en relation et fondatrice du Club Célibataire Absolu, vous donne ses conseils pour y arriver.

«Lorsque le stress du premier rendez-vous est passé, voilà que se manifeste celui du second : est-ce que c’est le bon ou la bonne? On souhaite plaire et on souhaite trouver des valeurs communes ainsi qu’objectives et des loisirs communs et à partager», explique la spécialiste.

Que ce soit par rapport à vos intentions envers l’autre personne ou encore vos attentes par rapport à votre possible relation, optez pour la modération. «Les hommes ont un détecteur très sensible aux femmes qui pourraient sembler désespérées et qui demandent un statut de couple prématuré, une promesse de mariage et une certitude que vous pourrez leur donner des enfants», dit-elle. «Ainsi, pour obtenir un deuxième rendez-vous, il faut doser son désir d’impressionner et laisser de côté le surplus de gentillesse.»

Si les compliments ne pleuvent pas dès la première rencontre, il n’y a pas de quoi s’y faire. Brusquer quelqu’un pour demander une approbation ou pour immédiatement savoir ce que la personne pense est à proscrire.

«Les hommes préfèrent les femmes qui ont confiance en elles-mêmes, peu importe votre tour de taille. Les femmes elles aussi mettront les hommes dans la fameuse “zone ami” si elles ne sentent pas le leadership de l’homme. Elles veulent se sentir en sécurité et cherchent un homme qui dégage la confiance en soi», poursuit Natacha.

Qui doit prendre les devants?

«Si l'homme a envie de revoir la femme, je suggère de demander le deuxième rendez-vous pendant le premier ou vers la fin de la soirée», dit la dame de coeur. «Qui ne risque rien n'a rien. Si jamais la demande n'est pas faite le premier soir, la femme peut remercier l'homme pour l'agréable soirée et lui laisser entendre qu'elle souhaite le revoir par téléphone ou par messagerie texte. Certains hommes attendront le feu vert avant de lancer la seconde invitation, s’ils n’ont pas décelé l’intérêt de la femme lors du premier ou s’ils ne sont pas certains de vouloir la revoir.»

En retour, la femme peut aussi prendre les devants. Tout comme le partenaire, elle serait perdante de ne pas essayer. «La femme est sa propre compétition lorsqu’elle reste passive», poursuit-elle.