NOUVELLES
22/02/2016 01:34 EST | Actualisé 22/02/2017 00:12 EST

Des opposants syriens réunis à Ryad, après l'annonce d'une possible trêve

Des groupes clés de l'opposition syrienne étaient réunis lundi à Ryad, au lendemain de l'annonce par le secrétaire d'Etat américain John Kerry d'un accord de principe avec la Russie sur les modalités d'une trêve en Syrie.

"Il y a une réunion", a déclaré à l'AFP Monzer Makhous, porte-parole du Haut comité des négociations (HCN).

Cet organe, qui réunit les représentants des principaux partis d'opposition et mouvements rebelles politiques et armés de Syrie, a été créé à Ryad en décembre en vue de négociations de paix que l'ONU peine à faire démarrer.

La réunion de Ryad devrait durer deux ou trois jours et se pencher sur l'évolution de la situation en Syrie, a précisé M. Makhous.

John Kerry a annoncé dimanche à Amman "un accord provisoire en principe" avec la Russie sur les modalités d'une trêve en Syrie, qui "pourrait commencer dans les prochains jours".

La situation très complexe sur le terrain rend toutefois difficile la mise en application d'un accord qui soit agréé par l'ensemble des protagonistes pour une trêve malgré les efforts de l'ONU et des Etats-Unis.

Une trêve censée entrer en vigueur vendredi dernier conformément à un accord international parrainé par Moscou et Washington a été complètement ignorée.

Les opposants réunis à Ryad ont annoncé samedi qu'ils seraient prêts à une "trêve temporaire" proposée par les grandes puissances, à condition d'obtenir une garantie de l'arrêt des opérations militaires des alliés du régime de Damas.

it/mh/ras/feb