NOUVELLES
20/02/2016 21:47 EST | Actualisé 20/02/2017 00:12 EST

Philippines: l'Eglise catholique vole au secours de Pacquiao

L'Eglise catholique philippine a volé au secours dimanche du boxeur Manny Pacquaio, estimant qu'il ne faisait que respecter la Bible en s'opposant au mariage homosexuel.

Mais l'octuple champion du monde, qui a provoqué un esclandre en comparant les homosexuels à des animaux, doit respecter les gays et s'abstenir de les juger ou les condamner, a souligné le père Jerome Secillano, secrétaire exécutif du bureau des relations publiques des évêques philippins, à la radio DZMM.

Les propos homophobes du boxeur lui ont coûté son partenariat avec l'équipementier Nike et lui ont valu d'être cloué au pilori par les associations de défense des homosexuels et plusieurs célébrités.

M. Secillano a estimé qu'il était "injuste" de condamner le boxeur de 37 ans, un ancien catholique converti à l'évangélisme protestant, pour avoir cité la Bible en répondant à une question sur le mariage entre personnes du même sexe. "C'est vraiment dans la Bible. Il a utilisé une citation de la Bible et il n'y a rien qu'on puisse y changer".

L'Eglise catholique, qui représente 80% des 100 millions de philippins, est opposée au mariage gay, a-t-il rappelé.

L'Eglise est également vent debout contre le divorce et l'avortement, qui sont illégaux dans l'archipel.

Il n'empêche, a-t-il poursuivi, Pacquiao n'aurait jamais dû tenir de tels propos injurieux. "L'Eglise dit, que si c'est votre mode de vie, si c'est votre orientation, il faut le respecter, on ne peut le condamner".

Pacquiao, qui brigue un siège de sénateur, avait présenté ses excuses pour ses propos avant de finalement les assumer. "Ce que je dis est vrai. Je ne fais que dire la vérité, ce que la Bible dit".

Manny Pacquiao, un noceur repenti, s'est converti à l'évangélisme au début des années 2010, assurant avoir été choisi par Dieu pour diffuser le message du Christ.

Il fait campagne Bible en poche sur une ligne extrêmement conservatrice afin de se faire élire au Sénat en mai.

En début de semaine, Manny Pacquiao avait affirmé dans une interview télévisée : "C'est du bon sens. Avez-vous déjà vu des animaux s'accoupler avec des animaux du même sexe ? Les animaux sont meilleurs car ils font la distinction entre mâles et femelles".

Nike a qualifié ces déclarations "d'abjectes".

mm/sm/ev/jh

NIKE