NOUVELLES
21/02/2016 10:39 EST | Actualisé 21/02/2016 12:14 EST

Le pape François réclame l'abolition de la peine de mort

ASSOCIATED PRESS
Pope Francis delivers his blessing at the end of a special jubilee audience in St. Peter's Square at the Vatican, Saturday, Feb. 20, 2016. (AP Photo/Alessandra Tarantino)

VATICAN - Le pape François a demandé aux leaders catholiques, dimanche, de faire preuve d'un courage "exemplaire" en s'opposant aux exécutions cette année, tout en exprimant son espoir que la peine capitale sera un jour abolie partout dans le monde.

Le pape a déclaré aux touristes et aux pèlerins réunis à la place Saint-Pierre que "le commandement "tu ne tueras point" a une valeur absolue et s'applique à la fois à l'innocent et au coupable".

Il a ajouté qu'il y avait "une opposition de plus en plus grande à la peine de mort dans l'opinion publique, même comme instrument de défense sociale légitime".

Le pape François a fait "appel à la conscience de ceux qui gouvernent afin que le consensus international soit établi pour l'abolition de la peine de mort". Il a également proposé à "tous ceux parmi eux qui sont catholiques de poser un geste courageux et exemplaire: de faire en sorte qu'aucune exécution n'ait lieu en cette année sainte de la miséricorde".

Selon le souverain pontife, il n'existe aucune justification pour la peine capitale, et "même les criminels ont le droit inviolable à la vie", tel que donné par Dieu.

Depuis qu'il a été nommé pape, il insiste pour que les détenus soient traités avec dignité. Il a souvent visité des prisons au cours de ses déplacements en Italie et à l'étranger, notamment la semaine dernière dans la ville de Ciudad Juarez, au Mexique.