NOUVELLES
21/02/2016 01:16 EST | Actualisé 21/02/2017 00:12 EST

Formule 1 - Essais de Barcelone: Renault et Haas, première sortie

Deux écuries de Formule 1, la revenante Renault Sport F1 et la débutante américaine Haas F1, vont faire leur première sortie officielle, cette semaine, sur la piste du circuit de Barcelone, pour les premiers essais d'avant-saison.

Dans une F1 très conservatrice, où huit écuries sur onze vont attaquer 2016 avec un tandem de pilotes titulaires inchangé, Renault Sport, qui a racheté Lotus cet hiver, Haas, qui a engagé le Français Romain Grosjean (ex-Lotus), et Manor Racing (ex-Marussia), qui sera équipée de moteurs Mercedes, vont créer l'événement à Barcelone.

Même si les performances ne seront pas significatives, les niveaux de préparation étant forcément différents après plus de deux mois de trêve hivernale, quelques indications sortiront forcément de ces deux sessions de quatre jours, de lundi à jeudi puis du 1er au 4 mars, avant l'embarquement des monoplaces pour l'Australie où aura lieu le premier Grand Prix de la saison, le 20 mars à Melbourne.

La rentrée des classes avait lieu ces dernières années à Jerez de la Frontera, sur un circuit moins rapide que celui de Barcelone. La piste catalane a un autre avantage, elle permettra de comparer les performances des monoplaces 2016 avec celles des versions 2015 pendant le GP d'Espagne, en mai dernier.

Il y a de fortes chances que la Mercedes W07 Hybrid soit encore devant, après deux saisons de domination absolue, et que la nouvelle Ferrari SF16-H, dévoilée vendredi, soit juste derrière. Les autres lignes des feuilles de temps, de lundi à jeudi, seront peut-être plus surprenantes. C'est ce qu'espèrent les maîtres de la F1 pour relancer l'intérêt de la discipline à un mois du coup d'envoi de la saison 2016.

- Sauber pas prête -

Trois "top teams" ont dévoilé la semaine dernière leurs nouvelles monoplaces (Ferrari et Williams), ou au moins leur nouvelle livrée (Red Bull), alors que Mercedes-AMG, double championne du monde en titre, a discrètement fait rouler sa W07 Hybrid à Silverstone. Renault avait ouvert le feu début février, lors d'une conférence de presse "mondiale" en région parisienne.

Lundi matin à Barcelone, on en saura un peu plus sur les moyens des nouvelles ambitions du reste du plateau, sauf pour Sauber. L'écurie suisse n'est pas sortie de ses difficultés financières et sa nouvelle voiture, la C35 à moteur Ferrari, n'est pas encore prête. On devrait la découvrir début mars pour la deuxième et dernière session d'essais.

Enfin, côté pilotes, il y en aura 22 en Catalogne, contre 20 en 2015, tous les effectifs étant désormais complets. Dont trois débutants, un chez Renault (Jolyon Palmer) et deux chez Manor Racing (Pascal Wehrlein et Rio Haryanto), et deux revenants, un chez Renault (Kevin Magnussen) et un autre chez les Américains de Haas (Esteban Gutiérrez). On peut au moins compter sur eux, aussi motivés que connectés à leurs fans, pour animer cette semaine de reprise de la F1 sur les réseaux sociaux.

dlo/mca

RENAULT