NOUVELLES
21/02/2016 11:55 EST | Actualisé 21/02/2017 00:12 EST

Coupe d'Angleterre - 8es de finale: déclarations

Manuel Pellegrini (entraîneur de Manchester City): "On a bien joué en première période. C'était serré, malheureusement, ensuite. En cinq minutes, on a jeté en l'air tout ce que l'on avait fait. (sur la titularisation d'autant de jeunes joueurs, ndlr) Je ne pense pas avoir à me justifier. On était obligé d'agir ainsi. Si on avait 20 joueurs aptes, peut-être qu'on aurait pris des risques. C'est important de jouer pour les jeunes, ils doivent avoir la chance d'être performants. Malheureusement, prendre 5-1, ce n'est jamais bon... Ce n'était peut-être pas l'idéal de les lancer tous en même temps, mais on n'avait pas le choix. Je prends toujours la meilleure décision. On a une occasion unique d'aller en quart de C1 pour la première fois dans l'histoire du club et je pense que, avec 13 pros pas complètement opérationnels, ma décision a du sens."

Guus Hiddink (entraîneur de Chelsea): "Bien sûr que c'est bon pour la confiance! City avait procédé à beaucoup de changements, mais cela ne nous a pas facilité les choses parce que les gamins qui sont entrés ont été dangereux. On a été un peu mous sur l'égalisation, mais on a bien réagi ensuite. La clé, c'était de bien commencer la deuxième période et on a rapidement inscrit un 2e, puis un 3e but. Notre qualité s'est fait sentir quand on s'est mieux organisé. En décembre, on était en bas mais, peu à peu, on remonte. En championnat, il n'y a plus grand chose à prendre donc on se concentre sur les matches dans les deux autres compétitions. Des pièces ont été lancées sur les joueurs de City après leur but. Je le condamne fermement, je pense que Chelsea va réagir. Ces gens ne doivent pas venir au stade. (sur le duel contre Everton en quart, remake de la finale de 2009, ndlr) J'en ai un bon souvenir, mais ils doivent s'en rappeler eux aussi. C'était il y a longtemps, mais ils doivent aspirer à une revanche. On espère réussir à maintenir notre forme actuelle en Cup."

Mauricio Pochettino (entraîneur de Tottenham): "C'était compliqué. C'est comme un match de championnat, mais il faut être efficace face au but. On a dirigé la rencontre, on s'est créé des chances mais c'était compliqué de gagner. Ce n'est pas une question de fatigue. Si vous analysez le match, on a mieux joué, mais il faut marquer. C'est difficile à expliquer. On a un calendrier démentiel mais, maintenant, il faut regarder devant et être prêt dès jeudi prochain (contre la Fiorentina en Europa League, ndlr). C'est difficile à dire si perdre ici va nous aider sur le long terme. Là, on se sent juste déçu car on est éliminé".

cd/pel