NOUVELLES
21/02/2016 09:14 EST | Actualisé 21/02/2017 00:12 EST

Coupe d'Angleterre - 8e de finales: Chelsea écrase City, Tottenham surpris

Chelsea a copieusement dominé Manchester City (5-1), venu sans grande ambition mais avec ses meilleures pousses qui ont fait honneur 45 minutes à la formation du club, dimanche en 8e de finale de la Coupe d'Angleterre après l'élimination surprise de Tottenham contre Crystal Palace (1-0).

A trois jours d'un déplacement européen crucial à Kiev chez le Dynamo et à une semaine d'une finale de Coupe de la Ligue, Manuel Pellegrini avait prévenu qu'il n'alignerait pas sa meilleure équipe, et il a tenu parole en titularisant en pro pour la 1re fois cinq jeunes de moins de 20 ans (Adarabioyo, Garcia Alonso, Garcia Serrano, Celina, Faupala).

Avec leurs armes, ceux-ci ont tenu une période et le dernier, Français de 19 ans formé à Lens, a même égalisé (37) deux minutes après le 13e but de la saison de Diego Costa, le 9e en 12 matches.

Dominateurs et très actif à l'image de Pedro, intenable entre les lignes et qui avait trouvé le poteau dès la 13e minute, les Blues, avec la même équipe que lors de la défaite à Paris mardi (2-1), ont toutefois logiquement repris le dessus.

Willian (48) et Cahill (53) ont ainsi tué rapidement le suspens après la reprise. Ensuite, Hazard (67), aux abonnés absents cette saison, et l'espoir burkinabé Traoré (89) ont également forcé la décision (67). Oscar a lui manqué un penalty (75). Les Blues, 12e en championnat, peuvent désormais croire que leur unique revers en 14 matches relève de l'accident et que, comme en 2009, Guus Hiddink leur permettra de sauver les meubles avec, pourquoi pas, une 8e coupe à la clé.

En face, avec désormais trois défaites d'affilée, les Citizens, 4e à six points en Premier League, ont eux encore utilisé un joker et ils doivent veiller à ne pas laisser le doute s'installer. Même s'il est aussi vrai que ce revers, le 1er en quatre matches contre Chelsea, n'a pas la même signification que les deux précédents à domicile en championnat.

- Surprenante élimination du dauphin -

Tottenham, l'autre équipe du haut du classement du championnat, a également déjoué mais l'élimination du dauphin, à domicile contre Crystal Palace, est nettement plus surprenante.

Dominateurs, les Spurs ont concédé contre le cours du jeu à Kelly l'ouverture du score juste avant la pause (45+1) et leur maigres efforts ensuite se sont heurtés à un mur.

Même si Lloris était blessé, Mauricio Pochettino avait pourtant aligné une équipe de valeur avec notamment Kane, et surtout l'intenable Alli, qui a touché deux fois les poteaux sur la même action (23).

Il s'agit du premier revers en huit matches pour Tottenham. Vue que l'équipe est toujours engagée en Europa League, que le titre en championnat n'a jamais semblé aussi accessible, cette élimination pourrait pourtant s'avérer être un mal pour un bien.

Cette belle victoire va en tout cas énormément soulager Crystal Palace qui galère en Premier League et n'avait gagné que deux de ses 11 matches précédents... ceux du FA Cup justement!

Dans le premier match du jour, Blackburn a cru pouvoir imiter Hull, qui avait poussé Arsenal à disputer un deuxième match (0-0) la veille, ou Reading, auteur de la surprise du samedi contre WBA (3-1), mais l'équipe de D2, après avoir ouvert le score contre West Ham, a fini par prendre l'eau.

Après le but de Marshall à la 20e minute, le suspense n'a tenu que cinq minutes, le temps pour Moses d'égaliser. Ensuite, Payet et Emmenike ont fait très mal avec un doublé chacun, pour un score final de 1-5.

Côté exclusions, la rencontre s'est en revanche terminée à 1-1, celle du Londonien Kouyate (75) répondant à celle de Taylor (55).

Lundi, Manchester United et Louis van Gaal essaieront d'éviter à Shrewsbury une 4e désillusion d'affilée après la dernière en date jeudi en Europa League sur la pelouse des Danois de Midjtylland (2-1).

cd/rr