POLITIQUE
18/02/2016 07:28 EST | Actualisé 18/02/2016 07:35 EST

Uber passe un mauvais quart d'heure en commission parlementaire (VIDÉO)

QUÉBEC - Le directeur général du bureau montréalais d’Uber a été sermonné en commission parlementaire jeudi par le ministre des Transports, Jacques Daoust.

Jean-Nicolas Guillemette a subi un feu nourri pendant 40 minutes, autant de la part du gouvernement que de l’opposition. Seule la CAQ, favorable à la légalisation d’Uber, a offert un peu de répit au représentant d’Uber.

«Si vous voulez travailler à établir une réglementation, on va commencer par respecter celle qui existe et après ça s'il y a lieu de la modifier, on le fera ensemble», a notamment lancé Jacques Daoust.

«Le Parlement, ça existe pour ça, a-t-il poursuivi. Vous êtes dans la maison aujourd'hui où on fait les lois et ce que vous venez nous dire c'est: tant et aussi longtemps que la loi ne fera pas mon affaire, je ne la respecterai pas et pour moi monsieur, c'est inacceptable et vous n'êtes pas celui qui va nous imposer le modèle.»

Pour voir un extrait de l’échange entre le ministre et le représentant d’Uber, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

Avec La Presse Canadienne

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Uber en commission parlementaire à Québec Voyez les images