BIEN-ÊTRE
18/02/2016 11:14 EST | Actualisé 19/02/2016 01:08 EST

Des touristes sortent un dauphin rare de l'océan pour prendre des photos. Le dauphin meurt.

Alors qu'on apprenait que les selfies sont dangereux pour la vie de l'Homme, l'obsession photographique de ceux qui possèdent un téléphone intelligent pourrait bien être la raison de la mort d'autres êtres vivants...

MISE À JOUR (19/02/2016):

» Selfies controversés avec un dauphin : l'animal était déjà mort

C'est en tous cas ce qui s'est passé pour un "dauphin de la Plata" mort la semaine dernière sur la plage de Santa Teresita, en Argentine. L'information diffusée mardi dans le journal argentin La Nacion ne glorifie pas la nature humaine.

Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus, alors qu'il se trouvait le long de la plage, un tel dauphin a été attrapé et sorti de l'eau par un touriste. L'homme fait quelques mètres avec l'animal dans ses bras puis le dépose sur le sable. Un cercle de touriste se forme alors autour de la bête en danger de mort pour la prendre en photo.

Selon la fondation pour la sauvegarde de l'environnement Vida Silvestre, un autre dauphin aurait également été sorti de l'eau, porté à bout de bras, puis photographié par les touristes.

Ce geste, dénoncé par la fondation Vida Silvestre, provoque l'indignation.

"Le franciscain (autre nom pour le dauphin de la Plata), comme d'autres dauphins, ne peut pas passer beaucoup de temps hors de l'eau. Sa peau très épaisse et très grasse lui permet de garder la chaleur. Un changement brutal de température entraîne sa déshydratation, puis sa mort", explique l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

Cette histoire est d’autant plus tragique puisque le dauphin de la Plata est une espèce en voie de disparition. Ces animaux marins, évoluant uniquement en Argentine, en Uruguay et au Brésil, seraient désormais moins de 30 000 dans les eaux de la province de Buenos Aires.

Galerie photo Des animaux en voie de disparition Voyez les images