POLITIQUE
18/02/2016 05:45 EST | Actualisé 18/02/2016 05:55 EST

Libération conditionnelle d'Omar Khadr : Ottawa retire son appel

Michelle Shephard via Getty Images
EDMONTON, AB - MAY 9: Omar Khadr on May 9, 2015, with his longtime Canadian lawyer Dennis Edney. Edney, along with his wife Patricia, have offered the 28-year-old their home while he is out on bay after nearly 13 years in prison. (Michelle Shephard/Toronto Star via Getty Images)

Le gouvernement fédéral abandonne son appel de la libération sous caution d'Omar Khadr.

L'ex-prisonnier de Guantanamo Bay avait été placé en liberté conditionnelle l'an dernier, en attendant le résultat de son appel pour sa condamnation pour crimes de guerre aux États-Unis.

« Le gouvernement du Canada respecte la décision de la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta, qui a jugé que M. Khadr devait être mis en liberté sous caution au

Canada dans l'attente de l'appel de ses déclarations de culpabilité et de sa peine aux États-Unis », a indiqué Ottawa dans un communiqué diffusé mercredi.

Omar Khadr a passé 13 ans derrière les barreaux, dont deux en Alberta, avant d'être libéré sous caution en mai 2015.

Il doit notamment vivre avec son avocat Dennis Edney jusqu'à ce qu'une commission militaire américaine révise sa condamnation pour le meurtre d'un soldat américain en Afghanistan en 2002, lorsqu'il était agé de 15 ans.

Plus de détails à venir.