NOUVELLES
17/02/2016 01:36 EST | Actualisé 17/02/2016 01:36 EST

Le gouverneur du Maine a peur de la «mouche ziki»

ASSOCIATED PRESS
Gov. Paul LePage speaks at a town hall meeting Wednesday, Oct. 21, 2015, in Auburn, Maine. The Republican governor said that for Maine to become more competitive, the state must keep cutting taxes and energy costs while finding ways to attract more young families. (AP Photo/Robert F. Bukaty)

Le gouverneur républicain de l'État du Maine, Paul LePage, estime que les demandeurs d'asile représentent une menace pour son État puisqu'ils transportent avec eux des maladies comme le sida et ce qu'il a appelé la "mouche ziki".

Il a déclaré mardi que les demandeurs d'asile exposent le public à des maladies comme la "mouche ziki". Il faisait incorrectement référence au virus Zika, une maladie transmise par les moustiques qui a été associée à une explosion du nombre de cas de microcéphalie - mais qui touche essentiellement des pays d'Amérique centrale et du Sud.

La presse locale rapporte que le gouverneur LePage a également déclaré que les demandeurs d'asile transportent aussi l'hépatite C, la tuberculose et le VIH. Il a été conspué par la foule.

Des responsables de la santé publique disent ne disposer d'aucune donnée associant les demandeurs d'asile à la propagation des maladies infectieuses dans le Maine.

Le gouverneur LePage n'en est pas à sa première déclaration controversée. Une blague de mauvais goût concernant le nom d'un investisseur chinois l'a plongé dans l'eau chaude la semaine dernière. Il a aussi récemment affirmé que des revendeurs de drogue sévissent dans son État et repartent en laissant derrière eux des "filles blanches" enceintes.

Voir aussi:

Galerie photo Ce que vous devez savoir sur le virus Zika Voyez les images