NOUVELLES
14/02/2016 03:27 EST | Actualisé 14/02/2017 00:12 EST

Yémen: au moins 2 morts dans un raid contre un atelier de confection à Sanaa

Au moins deux civils ont été tués dans un atelier de confection de vêtements à Sanaa lors d'un raid aérien attribué à la coalition militaire arabe qui opère au Yémen sous commandement saoudien, a indiqué dimanche à l'AFP le propriétaire de l'usine.

"Deux employés, dont un adolescent de 14 ans, ont été tués et 15 autres blessés dans le raid aérien mené dans la nuit", a déclaré Fayçal al-Mousaby, ajoutant qu'un autre employé était "recherché sous les décombres".

L'atelier, situé dans l'est de la capitale yéménite, jouxte un dépôt d'équipements électriques, qui a été également touché par le raid "de l'aviation de la coalition", selon la même source.

La coalition, qui est intervenue au Yémen en mars 2015 contre les rebelles chiites Houthis pro-iraniens, est accusée par des organisations de défense des droits de l'Homme de faire un nombre croissant de victimes parmi les civils dans ses raids aériens.

Les rebelles, qui contrôlent depuis fin 2014 la capitale Sanaa et de vastes territoires du nord du Yémen, ont fourni un bilan plus lourd du dernier raid.

"Onze citoyens ont été tués et quatre blessés dans le raid de l'agresseur saoudien" contre l'atelier de confection, ont affirmé les rebelles sur l'agence de presse Saba qu'ils contrôlent, ajoutant que des bâtiments proches, dont des habitations, ont été endommagés.

Selon des estimations des Nations unies, la guerre au Yémen a fait plus de 6.100 morts au Yémen, dont environ la moitié de civils, et près de 30.000 blessés depuis mars 2015.

Par ailleurs, un soldat émirati a été tué et un autre blessé dimanche au Yémen, a annoncé le commandement des forces armées des Emirats arabes unis à Abou Dhabi.

Dans un communiqué, le commandement n'a pas donné de précisions sur les circonstances de cette mort, se contentant d'indiquer que les deux soldats faisaient partie du contingent émirati déployé au Yémen et faisant partie de la coalition arabe anti-rebelles menée par l'Arabie saoudite.

Cependant, une source militaire yéménite a indiqué qu'un attentat à la voiture piégée a visé dimanche un véhicule blindé des Emirats à Lahej (sud), tuant un soldat et blessant un autre.

Un civil yéménite a été également tué dans l'attaque, a ajouté la source militaire yéménite en n'excluant pas qu'elle soit le fait du groupe jihadiste Etat islamique (EI), de plus en plus actif dans le sud du Yémen.

Les Emirats ont perdu plusieurs dizaines de soldats au Yémen depuis le début de l'opération de la coalition arabe en soutien au président Abd Rabbo Mansour Hadi.

pho/tm/faw/ras/jri