NOUVELLES
14/02/2016 05:38 EST | Actualisé 14/02/2017 00:12 EST

Sailing Arabia-The Tour: le Français Sidney Gavignet en quête d'un triplé

Le Français Sidney Gavignet, vainqueur des deux dernières éditions, sera le favori du Sailing Arabia-The Tour 2016, qui partira lundi de Dubaï pour un marathon d'environ 730 milles (1350 km) dans le Golfe, auquel participeront neuf équipages, dont un 100% féminin.

Créée il y a 6 ans pour relancer le patrimoine maritime de la région, la course se dispute à bord de monocoques Farr 30 (9,43 m), sur un parcours qui exige de la polyvalence en alternant régates entre trois bouées et étapes hauturières.

Au fil des ans, l'épreuve -inspirée du Tour de France à la voile ancienne mouture- a gagné ses galons et figure désormais en bonne place dans le calendrier international. Elle confirme aussi l'engagement progressif dans la voile océanique de pays comme Oman ou Abu Dhabi.

Après Dubaï, la course fera escale à Abu Dhabi (61 milles), Doha (Qatar/160), Khasab (266), Sohar (140) et Mascate (Oman/105), où aura lieu l'arrivée le 28 février.

"Je pense que cela sera peut-être le meilleur Sailing Arabia-The Tour à ce jour, parce que le niveau est plus élevé et qu'il y a de très bonnes équipes qui vont nous donner du fil à retordre", a déclaré Gavignet (47 ans), un habitué des courses océaniques en monocoques et en multicoques, comme la Volvo Ocean Race, la Route du Rhum ou la Transat Jacques-Vabre.

"J'adore cet événement parce que j'aime composer des équipages et naviguer au soleil", a-t-il ajouté, concédant toutefois manquer "un peu d'entraînement (...), ce qui procure une vraie chance aux autres équipes".

"Si vous prenez un mauvais départ sur la première étape, qui est très courte, il sera difficile de revenir, a souligné Gavignet. C'est très important de marquer des points tôt, afin de montrer aux autres équipes qui vous êtes. Mais évidemment, notre objectif est de gagner au général!"

La Britannique Dee Caffari (43 ans), elle aussi rompue aux courses océaniques (Vendée Globe, Barcelona World Race), sera à nouveau à la tête d'un équipage entièrement féminin, quatre ans après sa première participation.

"Mes équipières ont hâte d'y être et, surtout, de prendre plus de responsabilités, a-t-elle expliqué. C'est ce que j'espère réussir avec elles. Je suis ravie d'être de retour (...). Je suis impatiente de courir, car rien qu'en marchant sur les pontons, vous pouvez voir à quel point cette flotte est devenue compétitive".

Les équipages engagés:

EFG Bank Monaco (MON/Sidney Gavignet)

Oman Airports-Al Thuraya Women's Team (OMA/Dee Caffari)

TU Delft Challenge (NED/Wouter Sonnema)

Team Averda (GBR/Marcel Herrera)

Team Bienne Voile (SUI/Lorenz Mueller)

Renaissance Services (OMA/nom du skipper non précisé)

Team Mangold (GER/Martin Felgenhauer)

Al Mouj (OMA/Gilles Favennec)

Team Zain (KWT/Cédric Pouligny)

heg/pel