NOUVELLES
14/02/2016 03:18 EST | Actualisé 14/02/2017 00:12 EST

Nouvelles frappes de l'armée turque contre les combattants kurdes en Syrie (médias)

L'armée turque a bombardé, pour la deuxième journée consécutive, des positions des combattants kurdes en territoire syrien, en riposte à des tirs provenant de ces positions, a annoncé dimanche l'agence progouvernementale turque Anatolie.

Des positions du Parti kurde de l'union démocratique (PYD) aux environs de la ville syrienne d'Azaz, dans la province d'Alep, ont été bombardées au mortier depuis le côté turc de la frontière, a précisé l'agence.

Damas a aussitôt condamné les bombardements turcs sur le nord de la Syrie qui se poursuivent pour la deuxième journée consécutive et demandé à l'ONU d'agir.

L'agence Anatolie n'a pas fourni plus de détails sur les bombardements mais des sources militaires citées par les médias turcs ont indiqué que les tirs avaient commencé à 07H00 GMT.

Les forces turques continueront de viser le PYD en Syrie tant qu'il tirera sur les positions de l'armée turque, ont ajouté ces sources.

Selon les médias turcs, les bombardements étaient clairement audibles au passager frontalier proche de la ville turque de Kilis.

La Turquie considère le PYD et son bras armé, le YPG, comme des organisations "terroristes", étroitement liées aux rebelles kurdes turcs du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

sjw/at/phv