DIVERTISSEMENT
12/02/2016 02:03 EST | Actualisé 12/02/2016 02:04 EST

Quoi voir au cinéma dès le 12 février 2016? (PHOTOS)

Brand New Images via Getty Images
Group of people wearing 3D glasses at the movies

Sortie au cinéma prévue? Découvrez les films à l'affiche cette semaine!

Le Huffington Post Québec et Mediafilm.ca vous présentent les films qui prennent l'affiche cette semaine au Québec:

CÉLIBATAIRE - MODE D'EMPLOI

États-Unis. 2016. 110 min.

Comédie sentimentale de Christian Ditter avec Dakota Johnson, Rebel Wilson, Leslie Mann, Alison Brie, Nicholas Braun, Jake Lacy, Anders Holm, Damon Wayans Jr., Jason Mantzoukas.

Après avoir rompu avec son petit ami Josh pour mieux réfléchir à ses réels besoins sentimentaux, Alice s'installe chez sa grande soeur Meg, obstétricienne à Manhattan. Décrochant un boulot dans un cabinet d'avocats, la nouvelle venue fraternise avec Robin, une collègue qui vit à fond et sans complexe son célibat. Au terme d'une de leurs virées dans un bar, Alice passe la nuit avec Tom, le propriétaire de l'établissement. Une histoire toutefois sans lendemain, d'une part parce que ce célibataire de longue date est allergique à tout engagement, d'autre part parce qu'il en pince déjà pour Lucy, une cliente qui passe ses journées à analyser ses chances de trouver l'âme soeur sur les sites de rencontres. De son côté, la célibataire Meg, qui a entrepris des démarches pour avoir un enfant, cache sa grossesse au séduisant Ken, rencontré lors d'une réception au cabinet d'Alice. Quant à cette dernière, maintenant mûre pour l'amour, elle tente sa chance avec David, un jeune père veuf, après avoir appris que Josh a rencontré quelqu'un d'autre.

Cette adaptation douce-amère d'un roman de l'auteure de HE'S JUST NOT THAT INTO YOU par le réalisateur de LOVE, ROSIE tire profit de ses personnages attachants et d'un humour vulgaire efficace. Au diapason, les interprètes sympathiques font oublier la réalisation convenue, qui tente maladroitement de traduire l'atmosphère de New York à l'aide d'une trame sonore plaquée.

A DATE WITH MISS FORTUNE

Canada. 2016. 97 min.

Comédie sentimentale de John L'Ecuyer avec Ryan Scott, Jeannette Sousa, Joaquim de Almeida, Vik Sahay, Claudia Ferri, Nelly Furtado.

Un scripteur comique en peine d'amour, qui a demandé à une belle mais superstitieuse Portugaise de jouer le rôle de sa petite amie à l'occasion d'un souper, imagine de manière idyllique leur future vie à deux.

DEADPOOL

États-Unis. 2016. 108 min.

Science-fiction de Tim Miller avec Ryan Reynolds, Morena Baccarin, Ed Skrein, Gina Carano, T.J. Miller, Stefan Kapicic, Brianna Hildebrand, Leslie Huggams.

Pour ne pas mourir du cancer ni mettre un terme à son histoire d'amour naissante avec la prostituée Vanessa, Wade Wilson participe à un traitement expérimental, mené dans un laboratoire secret par un certain Ajax. Or, le mercenaire mal embouché ignore que ce soi-disant scientifique cherche plutôt à le transformer en mutant, appelé à joindre son armée de guerriers dociles. Résistant au violent traitement, Wade se libère et provoque un incendie dans le laboratoire. Furieux, Ajax le transperce avec une barre de métal et le laisse pour mort. Or Wade, sous l'effet des produits chimiques injectés, a acquis des pouvoirs d'autoguérison. En revanche, l'incendie l'a atrocement défiguré, de sorte qu'il n'ose retourner auprès de Vanessa. Sur le conseil de son ami barman, le mercenaire frustré prend alors l'identité de Deadpool, un antihéros masqué doté d'une force extraordinaire. Sa première mission: retrouver et éliminer l'infâme Ajax, avec l'aide de Colossus et Negasonic Teenage Warhead, deux mutants membres de la confrérie des X-Men.

Orchestrée avec vigueur et imagination par le nouveau venu Tim Miller, cette genèse d'un personnage de BD sarcastique et lubrique se démarque par son traitement irrévérencieux et parfois osé. Dommage que les scènes de combats ne possèdent pas le même niveau d'invention. Ryan Reynolds est énergique et délicieusement insolent dans le rôle-titre.

DHEEPAN

France. 2015. 115 min.

Drame social de Jacques Audiard avec Jesuthasan Antonythasan, Kalieaswari Srinivasan, Claudine Vinasithamby, Vincent Rottiers, Marc Zinga.

Durant la guerre civile au Sri Lanka, Dheepan voit son unité décimée. Ayant perdu sa femme et son enfant dans le conflit, le jeune soldat décide de feindre sa mort et de se réfugier en France, en compagnie de Yalini, une célibataire végétant dans un camp, et Illayaal, une orpheline de neuf ans. Se faisant passer pour une famille afin de faciliter ses démarches d'immigration, le trio trouve rapidement un logement dans une banlieue défavorisée. Tandis qu'Illayaal est inscrite à l'école et progresse en français, Dheepan travaille comme gardien et Yalini décroche un emploi de femme de ménage. Mais les réfugiés de guerre se retrouvent au coeur d'un autre conflit violent quand, à sa sortie de prison, Brahim, le fils du client de Yalini, reprend son rôle de caïd du trafic de drogue dans la cité.

Comme il l'avait fait dans UN PROPHÈTE, Jacques Audiard feint le drame social pour nous transporter à la frontière du conte, où son héros sera appelé à expurger son monstre intérieur. Fidèle à son style de mise en scène naturaliste et très concerté, l'auteur dynamise son récit par une plastique sensible, en symbiose avec l'écriture.

NALLUA

Canada. 2015. 76 min.

Documentaire de Christian Mathieu Fournier.

Accompagnée d'une proche, la toute dernière survivante du village de Qarmaarjuit, sur l'Île de Baffin, retourne sur les lieux de la mystérieuse tragédie qui, en 1943, a coûté la vie à plus de la moitié de sa communauté.

LE PETIT PRINCE

France. 2015. 106 min.

Film d'animation de Mark Osborne.

Dans un monde totalement régi par la rationalité économique, une petite fille prépare son entrée dans une prestigieuse académie. Un jour qu'elle s'applique à exécuter à la perfection le rigoureux emploi du temps que lui a préparé sa mère, la fillette est surprise par un avion de papier échouant sur son bureau. Intriguée par cette distraction provenant du jardin de son excentrique voisin, vieil aviateur à la retraite, elle déplie la feuille et y trouve inscrite une histoire à propos d'un petit prince vivant sur une petite planète. Afin d'en savoir davantage, elle rend visite à l'aviateur, qui se fait un plaisir de lui raconter comment, au cours d'une panne de moteur dans le désert, il avait rencontré l'étrange voyageur interstellaire. Quand son voisin et nouvel ami tombe malade, la petite fille part à la recherche de ce petit prince, séduite par sa façon de penser et son art de vivre.

Dans cette adaptation du conte de Saint-Exupéry par Mark Osborne (KUNG FU PANDA), l'animation s'avère audacieuse, texturée, et le récit ludique, profond, en première partie. Mais quand l'héroïne est ensuite confrontée aux personnages rencontrés par le Petit Prince, le scénario déraille dans la banalité et la mièvrerie, alors que l'animation perd de sa force.

UN + UNE

France. 2015. 115 min.

Comédie sentimentale de Claude Lelouch avec Jean Dujardin, Elsa Zylberstein, Christophe Lambert, Alice Pol, Rahul Vohra, Venantino Venantini.

De passage en Inde pour y superviser la musique d'un film, Antoine Abeilard, célèbre compositeur au début de la quarantaine, flirte durant une réception officielle avec Anna Hamon, l'épouse de l'ambassadeur français à New Delhi. Le lendemain, celle-ci lui annonce qu'elle va bientôt partir pour un pèlerinage de fertilité, qui la mènera à Kérala, au sud de l'Inde, où officie Amma, une "sainte" dont les étreintes chaleureuses auraient le pouvoir de guérir tous les maux. Souffrant lui-même d'un mal de tête persistant, le musicien volage décide d'accompagner Anna dans sa quête, prévoyant revenir à temps pour l'arrivée de sa compagne Alice, une pianiste plus jeune que lui, qui l'a récemment décontenancé en le demandant en mariage.

Avec un habile mélange d'autodérision et de mélancolie, le réalisateur d'UN HOMME ET UNE FEMME offre des variations enjouées sur ses thèmes de prédilection (l'amour, le destin, la spiritualité). En dépit de quelques situations controuvées, l'ensemble séduit, grâce à une mise en scène leste, qui exploite fort bien le décor indien, et une interprétation attachante.

ZOOLANDER NO. 2

États-Unis. 2016. 102 min.

Comédie réalisée et interprétée par Ben Stiller avec Penélope Cruz, Owen Wilson, Will Ferrell, Kristen Wiig, Benedict Cumberbatch, Olivia Munn.

Quinze ans après s'être retiré pour se consacrer à des oeuvres caritatives, Derek Zoolander, le plus célèbre mais aussi le plus stupide ex-mannequin du monde, assiste à Rome à un gala rassemblant le gratin du jet set. C'est l'occasion pour lui de retrouver son ancien rival et ami, le narcissique Hansel, et de reprendre contact avec Derek Jr., son fils potelé - et donc indigne - qu'il a jadis renié. Peu après, il est approché par une séduisante agente de la Police de la mode d'Interpol, qui lui demande de l'aider à résoudre une série de meurtres étranges, dont les victimes comptent parmi les plus belles stars de la musique et de la mode. Cette enquête amènera Derek et Hansel à replonger dans le monde glamour des top models et des tapis rouges, mais aussi à affronter de nouveau leur vieil ennemi, le sinistre designer Jacobim Mugatu.

Cette suite du film-culte de 2001 recycle des gags usés au fil d'un scénario surchargé et alambiqué. Si quelques apparitions-surprises amusent, l'abus de publicité déguisée agace. Porté par des interprètes parfois inspirés, l'ensemble possède le rythme hésitant d'une série de sketches inégaux, qui font rire sporadiquement, puis s'essoufflent lentement mais sûrement.