POLITIQUE
12/02/2016 01:26 EST | Actualisé 12/02/2016 01:27 EST

Indemnité de départ à l'ex maire Deguire: Péladeau prêt à colmater les brèches

Radio-Canada.ca

Le chef de l'opposition officielle à Québec, Pierre Karl Péladeau, croit qu'il serait approprié de déposer une nouvelle loi, s'il le faut, pour colmater les brèches dans le versement d'indemnités de départ aux élus.

M. Péladeau commentait ainsi la nouvelle voulant que l'ancien maire de Montréal-Nord, Gilles Deguire, touchera une indemnité de départ de 146 000 $, alors qu'il fait face à des accusations à caractère sexuel sur une personne mineure.

La Ville a déjà fait savoir que c'est la loi actuelle qui l'oblige à faire ce versement au maire démissionnaire. Il avait démissionné alors que l'enquête policière était encore en cours. Depuis, des accusations ont été portées.

Interrogé à ce sujet vendredi à Montréal, le chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, a rappelé qu'un projet de loi avait déjà été déposé concernant les indemnités de départ par le gouvernement de Pauline Marois, mais que s'il existait encore des brèches dans la loi, il faudrait voir à les colmater.

Galerie photo Quelques mots interdits à l'Assemblée nationale Voyez les images