NOUVELLES
11/02/2016 12:48 EST

Il y a 50 ans, la construction du métro de Montréal était presque terminée (PHOTOS D'ARCHIVES)

En 2016, la Société de transport de Montréal (STM) regarde vers le futur en lançant ses nouvelles voitures de métro. Malgré le retard et la sortie graduelle de ces nouveaux véhicules, les Montréalais ont probablement bien hâte qu'une touche de renouveau vienne animer leurs déplacements quotidiens.

Mais cette année est aussi un bon moment pour regarder avec nostalgie en direction du passé. Il y a 50 ans, plus précisément le 14 octobre 1966, le maire Jean Drapeau inaugurait le métro de Montréal, à quelques mois d'Expo 67. Ces événements allaient confirmer la place grandissante de Montréal, non plus comme métropole québécoise, mais bien comme ville d'importance dans le monde.

Pour célébrer le métro et « les "chefs d’œuvre" qui l’entourent », la Section des archives de la Ville de Montréal a décidé de rendre publiques près de 3 000 photos numérisées prises entre 1962 et 1966. Celles-ci relatent d'une part la construction et d'une autre l'inauguration et les premiers jours d'activité d'un des legs les plus importants du maire Drapeau aux Montréalais d'aujourd'hui.

Le texte se poursuit sous la galerie.

Galerie photo 50e anniversaire du métro de Montréal : photos d'archives Voyez les images

Qu'on l'aime ou qu'on la déteste, on doit quand même avouer une chose : cette infrastructure d'envergure a changé le visage de Montréal et, 50 ans plus tard, on a de la difficulté à s'imaginer la ville sans elle.

Une infrastructure dont la construction a coûté au total 213,7 millions de dollars, c'est-à-dire plus d'un milliard et demi en dollars de 2016 et qui a nécessité plus de 5 000 travailleurs au plus fort des travaux, comme le rappelle Archives de Montréal.

Notre galerie (voir ci-haut) présente 33 des 2975 photos mises à la disposition du public. Vous pouvez consulter l'album en entier dans ce catalogue.

Lentement mais sûrement, le métro a connu des changements : la station Berri-de Montigny est devenue Berri-UQAM, Square-Victoria s'est transformée en Square-Victoria-OACI, on a construit une nouvelle ligne (la bleue), on a promis de changer les voitures... Le métro subira encore d'autres mutations. Les bases jetées au milieu des années 60 resteront tout de même encore très longtemps.