NOUVELLES
11/02/2016 11:51 EST

Le couperet tombe encore chez Bell Helicopter: 200 autres emplois supprimés

Les mauvaises nouvelles s'accumulent à l'usine de Bell Helicopter à Mirabel, dans les Laurentides, où une nouvelle vague de compressions enverra 200 travailleurs au chômage.

La filiale de Textron a expliqué cette décision par le contexte difficile dans le secteur de l'aéronautique, ce qui doit entraîner une baisse de la cadence de production.

Une porte-parole, Lucie Tessier, a expliqué que des départs volontaires seront offerts jusqu'à la fin du mois. Les compressions se feront également du côté administratif ainsi que dans l'usine.

Au printemps dernier, quelque 300 travailleurs avaient perdu leur emploi à Mirabel dans le cadre d'une restructuration ayant touché près de 1100 employés de la société-mère Textron à travers le monde.

En juin 2014, 150 autres travailleurs avaient également quitté l'usine des Laurentides, qui, au cours des dernières années, a vu son effectif passer de plus de 2000 employés à actuellement quelque 1200.

Plus tôt ce mois-ci, le président de Bell Helicopter Canada, Raymond Leduc, avait quitté l'entreprise, après avoir occupé cette fonction pendant un peu plus d'un an. Il a été remplacé par Cynthia Garneau, qui a gravi les échelons au sein de la société depuis 2004.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Emploi : 10 clefs pour rebondir Voyez les images