NOUVELLES
09/02/2016 15:20 EST | Actualisé 09/02/2017 00:12 EST

USA: la Cour suprême suspend l'ambitieux programme d'Obama contre le réchauffement

La Cour suprême des Etats-Unis a suspendu mardi un ambitieux programme du président Barack Obama visant à fortement limiter les émissions polluantes des centrales thermiques.

La plus haute instance judiciaire américaine avait été saisie par 27 Etats, pour la plupart à majorité républicaine, qui contestaient le plan d'Obama pour une énergie propre, pilier de sa politique de lutte contre le changement climatique.

La décision de la Cour suprême, à la majorité de cinq juges sur neuf, est un retentissant camouflet pour le président américain qui a fait de la lutte contre les gaz à effet de serre une priorité de sa politique.

Les quatre juges progressistes de la Haute cour ont exprimé leur désaccord avec cette décision, rendue avec une rapidité surprenante.

Concrètement, la Cour suprême suspend l'application du "Clean Power Plan" (Projet pour une énergie propre), élaboré par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA), qui impose aux centrales électriques des réductions draconiennes de leurs émissions de CO2, de 32% d'ici 2030 par rapport à 2005.

Ce programme fédéral est au coeur des engagements présentés par Washington pour préparer la conférence climat de Paris en décembre et parvenir à l'accord adopté mi-décembre par 195 pays.

Le candidat à la primaire démocrate américaine Bernie Sanders a jugé "profondément décevante" la décision de la Cour suprême.

Le procureur de Virginie occidentale, Etat en pointe parmi les détracteurs de la loi Obama, a au contraire salué une "victoire monumentale".

Il s'agit d'une "victoire historique et sans précédent", a commenté sur Twitter Patrick Morrisey.

seb/elm