NOUVELLES
09/02/2016 05:45 EST | Actualisé 09/02/2016 05:48 EST

Sondage Léger JdeM-Le Devoir : les Canadiens appuient Hillary Clinton et rejettent Donald Trump

Alors qu’ont lieu les primaires dans le New Hampshire, les Canadiens se disent inquiets de voir le candidat républicain Donald Trump accéder à la présidence des États-Unis en novembre.

C’est ce qu’indique un sondage exclusif Léger pour le Journal de Montréal et Le Devoir réalisé auprès de 1524 répondants qui ont le droit de vote entre le 1er et le 4 février. La marge d’erreur est de 2,1% dans 19 cas sur 20.

donald trump canada

Soyez rassurés, Donald Trump n'a pas (encore) l'intention de construire un mur entre le Canada et les États-Unis.

Les Canadiens, toutes provinces confondues, sont nombreux à rejeter les politiques anti-immigration et les discours incendiaires de Trump. 70% d’entre eux ont une mauvaise opinion de lui et 65% craignent qu’il devienne président.

La démocrate Hillary Clinton est plus populaire au Canada. 54% des répondants ont une bonne opinion d’elle, qui est suivie de son rival démocrate Bernie Sanders avec 31%.

Les Canadiens sont aussi plus nombreux à penser que Clinton succédera à Barack Obama. 55% pensent qu’elle deviendra la prochaine présidente des États-Unis, loin devant Donald Trump (19%) et Bernie Sanders (11%).

Le New Hampshire retient son souffle

Pourtant, tout n’est pas gagné pour l’ancienne secrétaire d’État, qui a remporté le vote en Iowa à l’arraché la semaine dernière. La « Berniemanie » est encore plus présente au New Hampshire, où Sanders mène dans les sondages.

L’ancien président Bill Clinton est venu en aide à son épouse pour s’attaquer à la crédibilité du sénateur du Vermont. Il a dit que sa campagne était malhonnête et ses idées étaient irréalistes pour tenter de faire pencher la balance.

Du côté des républicains, Ted Cruz a été déclaré vainqueur en Iowa. Trump a terminé deuxième, pas très loin devant Marco Rubio.

Craignant que Rubio ne prenne du galon, les autres candidats républicains s’en sont pris au jeune sénateur de la Floride lors de leur dernier débat, samedi. Ils l’accusent de manquer d’expérience et d’avoir eu des positions contraires sur l’immigration dans le passé.

Reste à voir si ces attaques auront un effet sur les électeurs du New Hampshire. Les résultats seront dévoilés mardi, en soirée.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les candidats à la présidentielle américaine 2016 Voyez les images