NOUVELLES
09/02/2016 11:39 EST | Actualisé 09/02/2017 00:12 EST

Rapport d'étape: le NPD n'a pas bien porté son message de changement

OTTAWA — Le groupe de travail mis sur pied pour poser un diagnostic quant aux résultats décevants du NPD, lors de la dernière élection fédérale, conclut que le parti n'a pas su livrer un message fort pour capter l'attention des électeurs avides de changement.

Il s'agit toutefois d'un rapport d'étape, puisque la version complète est attendue au mois de mars.

Le groupe de travail auteur du rapport est dirigé par la présidente du Nouveau parti démocratique, Rebecca Blaikie.

D'après les témoignages relatés dans le rapport, le NPD était perçu comme une option prudente de changement par les électeurs, alors que ceux-ci étaient plutôt prêts pour un changement draconien après les règnes conservateurs successifs.

Le groupe de travail s'est aussi fait dire que la volonté réitérée du NPD de présenter un budget équilibré lui a nui, parce que cela a permis au Parti libéral du Canada de se distinguer davantage du Parti conservateur en s'engageant, de son côté, à permettre des déficits pendant un certain nombre d'années. Cela a aussi eu pour effet de faire ombrage au programme économique du NPD dans son ensemble.

Le parti souhaite que ce brassage d'idées et cette autopsie de la défaite électorale — auxquels sont conviés des membres, des partisans, des organisateurs, du personnel, des candidats battus aux élections et des élus — puissent permettre de panser les plaies et de se tourner vers l'avenir.