NOUVELLES
08/02/2016 20:47 EST | Actualisé 08/02/2017 00:12 EST

Népal: l'ancien Premier ministre Sushil Koirala décède à 77 ans

L'ancien Premier ministre népalais Sushil Koirala est décédé dans la nuit de lundi à mardi à 77 ans des suites d'une pneumonie, a annoncé son médecin à l'AFP.

Koirala, qui fut le chef de l'exécutif de février 2014 à octobre 2015, avait été fortement critiqué pour la lenteur de réaction de son gouvernement au séisme qui a dévasté le Népal le 25 avril tuant près de 9.000 personnes.

Il souffrait de bronchite chronique et une pneumonie avait été diagnostiquée la semaine passée, a dit Kabirnath Yogi.

"Il prenait des médicaments et son état montrait des signes d'amélioration hier. Mais à 23H00 hier, son état s'est subitement détérioré", a dit le médecin, professeur au Teaching Hospital de Katmandou.

Koirala dirigeait le principal parti népalais, le Nepali Congress, et a eu pour principale mission de trouver un accord entre les partis sur une nouvelle Constitution, un processus bloqué depuis des années et nécessaire pour rétablir la stabilité d'un pays fragilisé par une longue insurrection maoïste.

Cette Constitution, adoptée en septembre, devait renforcer la paix et faciliter la transformation du pays de monarchie hindoue en république démocratique.

Mais elle a débouché sur des violences faisant plus de 50 morts dans des heurts entre police et minorités ethniques qui s'estiment marginalisées par la nouvelle loi fondamentale.

Koirala avait été emprisonné pendant trois ans en Inde alors qu'il était trentenaire, coupable d'avoir participé au détournement d'un avion censé transporter de l'argent que Koirala et sa famille voulaient accaparer pour financer le Nepali Congress.

pm-amu/af/jr