NOUVELLES
08/02/2016 05:18 EST | Actualisé 08/02/2017 00:12 EST

Zika: l'agence européenne du médicament met en place un groupe d'experts

L'agence européenne du médicament EMA a annoncé lundi la mise en place d'un groupe d'experts sur le zika destiné à accélérer la mise en place de traitements ou de vaccins contre le virus à l'origine d'une vaste épidémie en Amérique latine.

"Il n'existe actuellement aucun vaccin ou traitement capables de protéger ou de traiter l'infection par le virus du zika qui ait été approuvé (par les autorités sanitaires) ou qui fasse l'objet d'essais cliniques", relève l'agence européenne dans un communiqué.

Elle précise avoir décidé de créer un groupe d'experts après que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) eut qualifié le 1er février l'épidémie d'"urgence de santé publique de portée mondiale".

Le groupe d'experts aura pour rôle de favoriser la recherche de médicaments contre le zika en formulant des avis sur les questions scientifiques et réglementaires.

L'EMA devra se mettre en contact avec les sociétés qui ont déjà commencé à travailler sur les traitements ou les vaccins et passer en revue toutes les données nouvelles sur le virus pour permettre une réaction rapide face à cette crise de santé publique.

Transmis par la piqûre de moustiques de type Aedes, Zika est fortement soupçonné d'être la cause de nombreux cas de malformations congénitales chez les nourrissons dont les mères ont été contaminées pendant leur grossesse.

Le Brésil est à ce jour le pays le plus touché au monde par l'épidémie de Zika, avec 1,5 million de patients, suivi par la Colombie (22.600 cas).

ez/ial/chp/mr

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!