NOUVELLES
08/02/2016 06:07 EST | Actualisé 08/02/2016 06:07 EST

Un kamikaze frappe dans un marché, tuant cinq personnes et faisant neuf blessés

ASSOCIATED PRESS
An Afghan security guard inspects the site of a suicide attack at the gate of a Civil Order Police compound, in Kabul, Afghanistan, Monday, Feb. 1, 2016. A suicide car bombing aimed at a police base in Afghanistan's capital has killed at least one person and wounded more than a dozen. (AP Photos/Massoud Hossaini)

KABOUL - Un kamikaze a sévi dans un marché achalandé de l'est de l'Afghanistan, lundi, tuant cinq civils et en blessant neuf autres, a déclaré un responsable local.

Aminullah Shariq, le gouverneur de la province de Paktika, a précisé que l'attaquant était à pied et avait apparemment manqué une cible militaire lorsqu'il s'est fait exploser au milieu de la foule de gens qui effectuaient leurs achats en matinée.

Dans le nord de l'Afghanistan, un kamikaze qui visait un minibus de l'armée près d'une base militaire a tué au moins trois soldats et en a blessé 18 autres, a dit Munir Ahmad Farhad, un porte-parole pour le gouverneur de la province de Balkh. Les Talibans ont revendiqué cette attaque dans un courriel envoyé aux médias.

Dans la province de Nangarhar, dans l'est du pays, un garde du palais présidentiel a été abattu à l'intérieur de sa maison lors d'une attaque où sa mère a aussi été blessée, a dit Attaullah Khogyani, un porte-parole du gouverneur provincial. Il a dit qu'une enquête était en cours.

Les Talibans ont accru les attaques sur les forces de sécurité afghanes lors de la dernière année, faisant des offensives partout au pays, mais le chaos de la guerre a aussi camouflé des actes criminels et des querelles personnelles.

Le porte-parole présidentiel adjoint Zafar Hashemi a dit que les forces afghanes se battaient contre les insurgés dans la province Baghlan, ce qu'il a décrit comme un endroit stratégique liant le nord à la capitale, Kaboul.

M. Hashemi espère qu'une quatrième rencontre entre l'Afghanistan, le Pakistan, la Chine et les États-Unis, qui est prévue pour le 23 février, mènera à un renouveau des discussions directes avec les Talibans, dans l'espoir de mettre un terme à la guerre qui dure depuis 15 ans.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!