NOUVELLES
08/02/2016 11:05 EST | Actualisé 08/02/2017 00:12 EST

Peyton Manning ou le placement de produits

Une publicité de 30 secondes à la télévision pendant le Super Bowl dimanche coûtait 5 millions de dollars. Mais les publicités les plus efficaces de la soirée n'ont peut-être rien coûté!

Un texte de Stéphane Blais

Deux événements plutôt inusités ont fait réagir sur les médias sociaux à la fin du 50e Super Bowl.

Dans les secondes qui ont suivi la victoire des Broncos, le quart-arrière vedette Peyton Manning se dirige sur le terrain, assailli par une meute de journalistes. Le joueur de 39 ans, qui jouait probablement son dernier match, semble alors chercher du regard quelqu'un dans la foule qui l'entoure.

Il finit par le trouver; il lui fait l'accolade et les deux hommes se font la bise. Cet homme, qui porte un uniforme orange de « Pizzaman » est le célèbre Papa John's, John Schnatter de son vrai nom, le fondateur du troisième vendeur de pizzas en importance aux États-Unis.

Quelques secondes plus tard, alors que 100 millions de téléspectateurs sont suspendus à ses lèvres, Peyton Manning prend la parole devant les journalistes.

« Je ne sais pas si c'était le dernier match de ma carrière, j'ai quelques priorités avant. Je vais embrasser ma femme et mes enfants. Je vais boire plusieurs Budweiser ce soir. Je vais m'occuper de ces choses en premier. »

Après avoir embrassé Papa John's donc, il dit à deux reprises, qu'il compte boire quelques Budweiser.

Selon l'évaluation du groupe Apex Marketing Group, les deux mentions de la marque en direct sur les écrans ont généré l'équivalent de 3,2 millions de dollars d'exposition médiatique.

Mais en réalité, c'est plus que ça, car sur les médias sociaux les mots-clics Budweiser et Papa John's sont devenus viraux après le match.

André Richelieu, professeur en marketing du sport, est d'avis que Manning a probablement été payé par les deux entreprises, et il s'en désole.

« Au lieu de sauter de joie, la première chose à laquelle il pense, c'est de parler d'une marque. Malheureusement, c'est ce qu'est devenu le Super Bowl, un événement ou les entreprises peuvent promouvoir leurs produits auprès d'un auditoire qui est captif et qui est dans un moment de vulnérabilité puisqu'il y a tellement d'émotions lors d'une finale qu'on est encore plus sensible aux publicités. »

L'expert en marketing croit que Peyton Manning a créé un précédent, qui risque de se reproduire dans le cadre d'autres événements sportifs d'envergure.

Budweiser assure que Peyton Manning n'a pas été payé pour promouvoir son produit à la fin du match.

Mais sur la toile, ils sont nombreux à en douter...

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!