NOUVELLES
08/02/2016 04:09 EST | Actualisé 08/02/2017 00:12 EST

Le régime syrien réalise de nouveaux gains dans la région d'Alep

BEYROUTH — Les forces du régime syrien ont repris lundi un village au nord d'Alep, ce qui les rapproche à quelque kilomètres de la frontière avec la Turquie grâce à l'appui militaire de la Russie.

L'agence de presse officielle SANA dit que les forces gouvernementales se sont emparées du village de Kfeen après avoir «écrasé les derniers éléments terroristes» qui s'y cachaient.

Deux chaînes de télévision — le réseau prosyrien libanais Al-Mayadeen et le réseau Al-Manar du groupe Hezbollah — annoncent eux aussi la chute de Kfeen.

L'offensive gouvernementale dans la région d'Alep a chassé quelque 35 000 personnes en direction de la frontière avec la Turquie, qui demeurait fermée pour une quatrième journée de suite lundi.

La plupart des réfugiés doivent camper en plein air par un temps frigide, près du poste frontalier de Bab al-Salameh, et Ankara est sous pression de les laisser entrer sur son territoire. Le gouverneneur de la province turque de Kilis a indiqué que le pays aidera les réfugiés déplacés en Syrie mais que la frontière ne sera ouverte qu'en cas de «crise extraordinaire».

Ces gains territoriaux permettent au régime Assad d'encercler presque complètement Alep, la plus grande ville du pays et l'ancien coeur commercial de la Syrie. La principale ligne de ravitaillement depuis la frontière turque a déjà été coupée et plusieurs résidants de la ville songent à fuir pendant qu'ils le peuvent encore.

Les forces syriennes se trouvent maintenant à environ 30 kilomètres de la frontière avec la Turquie.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!