NOUVELLES
08/02/2016 07:21 EST | Actualisé 08/02/2017 00:12 EST

Le carnaval de Cologne prend fin avec le lundi des roses

COLOGNE, Allemagne — Le carnaval de Cologne s'est terminé lundi avec le traditionnel «lundi des roses».

Des centaines de milliers de personnes se sont entassées dans les rues pour voir défiler des chars allégoriques qui, comme le veut la tradition, reflétaient souvent certains des événements les plus brûlants de l'actualité.

Un char montrait une caricature de la chancelière allemande Angela Merkel devant sa citation la plus célèbre des derniers mois — «Nous allons nous en occuper», en référence à la crise des migrants.

Un autre char présentait une pieuvre néo-nazie enroulant ses tentacules autour de la démocratie et un autre le président syrien Bachar al-Assad en «ange de la paix» — en compagnie du président russe Vladmir Poutine et du dictateur nord-coréen Kim Jong-un.

La police avait déployé deux fois plus d'agents dans les rues de la ville cette année, en raison des centaines d'agressions sexuelles et de vols rapportés lors des festivités au Nouvel An.

En date de lundi matin, la police allemande recensait 542 plaintes criminelles, dont 45 de nature sexuelle (y compris de viol). Ces chiffres sont comparables à ceux de l'an dernier.

La parade de lundi a presque dû être annulée en raison du mauvais temps. Les chevaux, les grandes marionnettes et les drapeaux avaient été interdits pour des raisons de sécurité.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!