NOUVELLES
08/02/2016 12:48 EST | Actualisé 08/02/2017 00:12 EST

La soirée de Brodeur inclut l'instauration d'un programme de photographie

JERSEY CITY, N.J. — Martin Brodeur se souvient clairement d'un voyage improvisé avec son père, Denis, qui fut un célèbre photographe sportif au Québec.

«Nous assistions aux matchs du camp d'entraînement printanier (des Expos de Montréal) et transformions notre chambre d'hôtel en chambre noire, en plaçant des sacs de poubelle partout sur le plancher», a dit Brodeur, dont le chandail no 30 sera retiré par les Devils du New Jersey lors d'une cérémonie mardi soir.

«Mes frères et soeurs ont fait ça pendant toute leur jeunesse avec notre père, a poursuivi Brodeur. Quand j'y pense, je réalise que ça prend un certain talent pour être photographe de sports.»

Les jeunes de Jersey City apprendront certaines techniques dans le cadre du programme qui a été dévoilé lundi en l'honneur du défunt père du légendaire gardien de but de Saint-Léonard.

Le programme, qui sera offert aux étudiants de l'école secondaire Henry Snyder de Jersey City, sera disponible à compter du 1er mars.

Brodeur a confié que son père, qui est décédé à l'âge de 82 ans en 2013, aurait été fier après avoir vécu une carrière bien remplie dans le monde de la photographie sportive.

«J'ai vécu ma vie à travers ses photos», a dit Brodeur, qui est impliqué dans une série d'activités promotionnelles entourant la cérémonie de retrait de son chandail mardi soir au Prudential Center, dont une clinique qui a réuni près d'une centaine d'enfants et certains de ses ex-coéquipiers.

«Si vous veniez à mon ancienne maison (à Montréal), vous verriez tout ce que mon père a fait sur les murs. Et vous vous diriez qu'il avait un véritable talent», a-t-il mentionné.

Lorsque le chandail no 30 de Brodeur sera hissé dans les hauteurs du Prudential Center mardi soir, le gardien rejoindra Ken Daneyko, Scott Stevens et Scott Neidermayer dans le groupe sélect des joueurs qui ont vu leur numéro être retiré par l'organisation du New Jersey.

«Les Devils ont fait du très beau boulot pour cette cérémonie, a noté Brodeur avant le dévoilement d'une statue à son effigie lundi soir. En fait, ils vont la redéfinir.»

Brodeur a joué pendant 20 saisons pour les Devils, menant son club à la conquête de la coupe Stanley à trois reprises (1995, 2000 et 2003). Le Montréalais est le meneur de l'histoire de la LNH aux chapitres des victoires (691), des matchs joués (1266) et des jeux blancs (125). Il est présentement l'adjoint au directeur général des Blues de St. Louis, Doug Armstrong.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!