NOUVELLES
08/02/2016 10:12 EST | Actualisé 08/02/2017 00:12 EST

Des Micmacs se sentent insultés par l'allusion à Amherst dans un toponyme

CHARLOTTETOWN — Un chef micmac dénonce le fait que le nom d'un parc national évoque un général britannique qui voulait jadis exterminer les Premières Nations en propageant la variole.

John Joe Sark soutient que l'allusion «insultante» au général Jeffery Amherst devrait être éliminée du Lieu historique national du Canada de Port-la-Joye—Fort Amherst, près de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Le chef Sark souhaite que le gouvernement fédéral choisisse un nom qui refléterait davantage la présence des Micmacs à cet endroit lorsque les colons européens sont arrivés — et le fait qu'ils y vivent d'ailleurs toujours.

Le général Jeffery Amherst a dirigé l'armée britannique en Amérique du Nord pendant la guerre de Sept Ans contre les Français. C'est lui qui a aussi été le premier gouverneur de la Nouvelle-France, tombée aux mains de la Grande-Bretagne après la Conquête de 1760.

Selon les historiens, Jeffery Amherst détestait les Autochtones; il a même suggéré, dans une lettre, de les exterminer en leur distribuant des couvertures infectées par des malades atteints de variole («petite vérole»).

Le lieu historique national de Port-la-Joye—Fort Amherst marque l’emplacement de la première colonie européenne de l’île Saint-Jean (l’actuelle Île-du-Prince-Édouard), établie par les Français en 1720. Après être tombé aux mains des Britanniques en 1758, le site a été un lieu majeur de la Déportation des Acadiens.

L'Université Amherst, au Massachusetts, a décidé le mois dernier que le militaire britannique du 17e siècle n'apparaîtrait plus dans les communications officielles de l'établissement fondé en 1821. 

Une rue de Montréal porte aussi son nom, dans le «village», et à la suite du décès de Jacques Parizeau, l'an dernier, une pétition a circulé pour que l'on renomme la rue Amherst du nom de l'ex-premier ministre. 

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!