NOUVELLES
08/02/2016 03:14 EST | Actualisé 08/02/2017 00:12 EST

Afrique du Sud: course contre la montre pour sauver trois mineurs sous terre depuis trois jours

Les équipes de secours sud-africaines étaient engagées lundi dans une course contre la montre pour tenter de retrouver vivants trois mineurs, trois jours après l'effondrement d'une mine d'or.

"Tout le monde travaille dur. Il y a des signes qu'il y a des gens vivants en bas", a déclaré à l'AFP par téléphone Abednego Magongo de l'Association du syndicat des mineurs (AMCU), qui a fait part de "son grand espoir".

Le puits de la mine s'est affaissé vendredi quand un pilier a cédé, causant un effondrement dans la mine d'or Lily de Vantage Goldfields dans la province de Mpumalanga (nord-est). Les trois employés toujours prisonniers travaillaient à la surface dans une cabine suspendue qui a plongé dans la mine au moment de l'accident.

La totalité des 87 mineurs qui travaillaient sous terre au moment du drame ont eux été secourus en quelques heures.

Les secours ont localisé dimanche soir les employés grâce à du matériel audio. "Nous avons reçu des réponses audibles et régulières aux signaux envoyés par les équipes de secours", a déclaré le directeur de la mine, Mike Begg, au média sud-africain Eye Witness News.

"Cela nous a donné beaucoup d'espoir ce matin (...) et évidemment nos efforts se concentrent sur cette zone", a ajouté pour sa part M. Magongo.

Dans le cadre des opérations de sauvetage, des milliers de tonnes de cailloux ont été retirés, tandis que les familles de personnes disparues ont organisé des prières ce week-end.

L'Afrique du Sud, riche en minerais, tire des revenus importants de l'or, du charbon, du platine et du diamant. Plusieurs accidents graves se sont produits ces dernières années dans les mines du pays, qui sont les plus profondes au monde.

sn/bgs/bed/cpb/jlb

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!