NOUVELLES
07/02/2016 09:37 EST | Actualisé 07/02/2017 00:12 EST

Suède: démission du secrétaire général de l'instance qui décerne le Nobel de médecine

Le professeur de génétique suédois Urban Lendahl a démissionné du poste de secrétaire général de l'instance chargée de décerner le prix Nobel de médecine, en raison d'une enquête visant un chirurgien controversé, Paolo Macchiarini.

Cette décision de démissionner de l'Assemblée Nobel, qui regroupe 50 professeurs du Karolinska Institute suédois et qui décerne le prestigieux prix de médecine, a été actée samedi.

Elle s'accompagne également de sa démission de membre du conseil de la fondation Nobel.

"Le professeur Lindahl, s'attendant à ce qu'il puisse être impliqué dans cette enquête, a démissionné de son poste de secrétaire général par respect pour l'intégrité de l'action du prix Nobel", a déclaré le président de l'assemblée Nobel de l'Institut Karolinska, Rune Toftgård, dans un communiqué.

Paolo Macchiarini, professeur associé à l'Institut Karolinska suédois, a connu la notoriété pour avoir réalisé en 2011 la première greffe mondiale d'une trachée-artère artificielle recouverte de cellules souches.

Il a toutefois été accusé par plusieurs confrères d'avoir surestimé l'efficacité des procédures. Deux des trois patients qu'il avait opérés à Stockholm sont décédés, et le troisième a été hospitalisé pendant plus de trois ans.

Une enquête externe diligentée par l'Institut Karolinska examine le recrutement et le travail du chirurgien.

La semaine dernière l'institut, installé à Stockholm, a annoncé qu'il ne prolongerait pas le contrat de M. Macchiarini et que son laboratoire serait fermé.

je/cw/pvh/cr/lpt