NOUVELLES
06/02/2016 19:14 EST | Actualisé 06/02/2017 00:12 EST

NBA - Les Lakers et Kobe Bryant font trembler San Antonio

Pour sa dernière apparition à San Antonio, Kobe Bryant a bien failli faire chuter les Spurs, invaincus à domicile depuis mars 2015, mais la franchise texane a fini par s'imposer face aux Lakers 106 à 102, samedi.

Impressionnants vainqueurs à Dallas la veille (116-90), les Spurs ne s'attendaient pas à souffrir autant face aux Lakers, 15e et derniers de la conférence Ouest.

Mais Bryant qui mettra un terme à sa carrière en fin de saison à 37 ans et à qui les Spurs avaient rendu un vibrant hommage avant le coup d'envoi, était survolté et a réussi une 3e période phénoménale avec 16 points, pour un total de 25 points (9 sur 28 au tir).

Les Spurs ont pourtant rapidement compté dix points d'avance et semblaient se diriger vers un succès facile quand les Lakers, vainqueurs de leurs deux précédents matches, ont commencé à les chahuter à partir de la 2e période.

La franchise californienne est d'abord passé brièvement en tête 51 à 50, puis a compté cinq points d'avance (86-81) dans le 4e quart-temps à la stupéfaction des supporteurs de San Antonio.

Les Spurs, privés de Tim Duncan et de Manu Ginobili, ont retrouvé leur efficacité défensive et fait la différence grâce à LaMarcus Aldridge (26 points), Kawhi Leonard (20 points) et Tony Parker (14 points), auteur d'un panier crucial dans la dernière minute (103-100) qui a définitivement fait capituler les Lakers.

San Antonio est toujours 2e de la conférence Ouest avec 43 victoires et huit défaites.

jr/tll