NOUVELLES
07/02/2016 09:06 EST | Actualisé 07/02/2017 00:12 EST

Fed Cup : le Canada en avant 2-1 face au Bélarus

La Québécoise Françoise Abanda, 343e raquette mondiale, a signé un coup d'éclats, dimanche, en battant la Biélorussienne Olga Govortsova, 74e à la WTA, 6-4 et 6-4 dans un duel de la Fed Cup au PEPS de l'Universisité Laval à Québec

Abanda a renversé la vapeur à deux reprises pour placer le Canada aux commandes et en avant 2-1 dans ce duel du Groupe 2. Par deux fois, la jeune femme de 19 ans a comblé des déficits de 2-4 pour coiffer sa rivale sur le fil.

Abanda a converti 6 des ses 14 occasions de bris. La dernière lui a permis de fermer les livres.

Avec un taux de réussite de 70 % sur ses premières balles de service, Abanda a également tiré avantage des neuf doubles fautes commises par Govortsova, également vaincue la veille par Aleksandra Wozniak.

Cette dernière pourrait assurer la victoire canadienne et son maintien au sein du Groupe 2 en remportant le dernier simple qu'elle doit disputer face à Aliaksandra Sasnovic.

Bons baisers des Pays-Bas

La Russie, finaliste de la Fed Cup l'an dernier, a subi une élimination surprise au premier tour dimanche après que les Pays-Bas se soient forgé une avance insurmontable de 3-0 à la suite de la victoire de 6-1, 6-4 de Kiki Bertens contre Svetlana Kuznetsova dans le premier match de simple inversé.

La meilleure joueuse russe, Maria Sharapova, devait seulement participer au match de double ultime en raison d'une blessure à une épaule. Cependant, puisque le duel est déjà terminé, elle a été remplacée par Ekaterina Makarova, qui a uni ses efforts à ceux de Darya Kasatkina pour facilement disposer des Hollandaises Cindy Burger et Arantxa Rus 6-0, 6-2. Le deuxième match de simple inversé a été annulé.

Sharapova était disponible pour la Russie, mais seulement afin d'être admissible aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en août.

La formation hollandaise, qui ne comptait sur aucune joueuse du top-100, était considérée comme étant la négligée contre la Russie, dont la joueuse la moins bien classée était Kasatkina, au 61e échelon mondial.

La France dompte l'Italie

À Marseille, Caroline Garcia a imité sa compatriote Kristina Mladenovic et battu Camila Giorgi 6-3, 6-4 pour donner une avance insurmontable de 3-1 à la France contre l'Italie. Les Françaises ont du même coup accédé aux demi-finales de cette compétiton internationale de tennis féminin.

Garcia a décoché 11 coups gagnants et brisé Giorgi à trois reprises, dans un match à sens unique. La France, qui convoite un troisième titre en Fed Cup, accueillera les Pays-Bas en demi-finales en avril.