NOUVELLES
07/02/2016 03:04 EST | Actualisé 07/02/2017 00:12 EST

Erik Guay 17e du super-G en Corée

Le Canadien Erik Guay a pris le 17e rang du super-G de la Coupe du monde de Jeongseon, deuxième épreuve test sur la piste qui présentera les épreuves alpines de vitesse des Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018.

Guay a conclu à 1,88 seconde du vainqueur du jour, le Suisse Carlo Janka. Ce dernier s'est imposé avec une confortable avance de 82 centièmes de seconde devant l'Italien Christof Innerhoffer et l'Autrichien Vincent Kriechmayr (à 1,06 s).

Chez les autres Canadiens en lice, Manuel Osborne-Paradis s'est classé 31e, Benjamin Thomsen 36e, tandis que l'autre Québécois présent, Jeffrey Frisch, a été contraint à l'abandon.

À 29 ans, Janka a signé sa onzième victoire en Coupe du monde. Champion olympique du géant 2010 et tenant de la Coupe du monde de super-combiné, il avait terminé 7e de la descente samedi.

Le Suisse s'est par ailleurs montré satisfait de la qualité de la neige sur la piste qui accueillera les épreuves des Jeux de 2018, à plus de 200 km à l'est de Seoul.

« Nous avons eu un temps et des conditions parfaites, et nous serons heureux de revenir ici dans deux ans », s'est-il réjoui.

Les principales victimes de ce Super-G, le cinquième de la saison sur huit, sont l'Américain Andrew Weibrecht, le Norvégien Kjetil Jansrud et l'Italien Dominik Paris. Respectivement 2e, 3e et 4e du classement général de la Coupe du monde du Super-G avant cette course, aucun des trois n'a terminé.

Ils laissent donc le Norvégien Aksel Lund Svindal, « hors-service » jusqu'en fin de saison après sa terrible chute dans le descente de Kitzbuehel, toujours confortablement en tête de ce classement général de la spécialité.