NOUVELLES
05/02/2016 11:28 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

Une scène de pendaison tourne mal dans un théâtre italien

Une scène de pendaison fictive a mal tourné pour un acteur, qui a été déclaré cliniquement mort jeudi à Pise en Italie.

Raphael Schumacher, 27 ans, a été admis, alors qu'il était dans le coma, à l'hôpital dimanche, mais sa situation a continué de se détériorer après l'accident.

L'acteur italien jouait dans la pièce expérimentale Mirages (Miraggi) au Teatro Lux de Pise le week-end dernier. La production était composée de scènes qui avaient lieu à plusieurs endroits dans le théâtre; les spectateurs devaient se déplacer et interagir avec les acteurs à chaque endroit.

Selon les organisateurs, la scène de Raphael Schumacher, qui interprétait un jeune suicidaire, devait se terminait avec de faux coups de feu, mais à la dernière minute et sans prévenir ses collègues, il aurait apporté des changements à la scène, en simulant une pendaison.

Même si Schumacher était masqué, un spectateur a remarqué des tremblements et des hurlements qui indiquaient que l'acteur était réellement en détresse.

Ce spectateur, un jeune diplômé d'une école de médecine, a immédiatement lancé l'alerte. Schumacher, dans le coma, a ensuite été hospitalisé, mais il n'a jamais repris conscience.

Dans un communiqué, l'hôpital universitaire de Pise a affirmé que « la famille et le bureau du procureur ont tous les deux autorisé que ses organes fassent l'objet d'un don, mais ils seront soumis à un examen médical effectué au cours de la nuit ».

Une enquête en cours

Selon l'agence de presse ANSA, les procureurs ne savent pas si des mesures de sécurité adéquates étaient en place pendant la production. Deux directeurs et deux techniciens de scène sont d'ailleurs sous enquête.

Enfin, la famille et les amis de Raphael Schumacher ont réfuté les suggestions que l'acteur voulait mettre fin à ses jours.