NOUVELLES
05/02/2016 07:39 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

Un juge de la Cour suprême du Kenya aurait reçu un pot-de-vin de 2 millions $ US

NAIROBI, Kenya — Un juge de la Cour suprême du Kenya pourrait faire l'objet d'une enquête pour avoir possiblement accepté un pot-de-vin de 2 millions $ US.

Le chef de la Commission des services judiciaires du pays a indiqué vendredi que des preuves suffisantes ont été découvertes lors d'une enquête interne pour justifier l'ouverture d'une enquête plus complète sur les agissements du juge Phillip Tunoi.

Le journaliste Geoffrey Kiplagat accuse le juge Tunoi d'avoir accepté l'argent en échange d'une décision favorable au gouverneur de Nairobi, Evans Kidero, dont la réélection serrée en mars 2013 était contestée par un rival.

M. Kiplagat affirme qu'il agissait comme intermédiaire entre les deux hommes, mais que la commission promise ne lui a jamais été payée.

L'avocat de M. Tunoi a dit que son client est prêt à se présenter devant la justice pour défendre son innocence.

Cette allégation remet en question la crédibilité de la Cour suprême du Kenya, qui a été formée quand le pays a adopté une nouvelle Constitution en 2010.