NOUVELLES
05/02/2016 09:25 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

Un conservateur reproche à Trudeau d'avoir préféré une mosquée à Québec

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau assistera samedi aux funérailles de cinq Québécois tués au Burkina Faso.

Et de l'avis d'au moins un député conservateur, il était grand temps que M. Trudeau se reprenne, lui qui est allé dans une mosquée au lendemain de l'attentat plutôt que d'aller à Québec.

C'est la réflexion qu'a partagé Pierre Paul-Hus, député de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, à son arrivée aux Communes, vendredi matin. Selon le député, «c'est la moindre des choses» que M. Trudeau assiste à ces funérailles. Le député estime que le premier ministre a pris une mauvaise décision en maintenant sa visite d'une mosquée en Ontario.

La mosquée en question tenait une cérémonie de réouverture après avoir réparé des dommages créés par un incendie. Le député conservateur estime que ce geste de M. Trudeau, quelques heures après l'attentat de Ouagadougou, était «controversé».

Le premier ministre a refusé de relever le gant. Interrogé vendredi matin sur les propos de M. Paul-Hus, M. Trudeau n'a pas voulu y répondre.

Samedi après-midi, à Québec, il y aura une cérémonie commune pour Yves Carrier, Gladys Chamberland, Maude Carrier, Charles-Élie Carrier et Louis Chabot.