NOUVELLES
05/02/2016 06:26 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

Turquie: un footballeur kurde suspendu pour "propagande idéologique"

La fédération turque de football (TFF) a suspendu un joueur de Diyarbakir, grande ville à majorité kurde du sud-est du pays, pour avoir appelé à la paix dans le conflit kurde, des propos qualifiés de "propagande", a-t-on appris vendredi.

Deniz Naki, attaquant kurde du club d'Amedspor (3e division), a été sanctionné d'une suspension de douze matches et d'une amende de 19.500 livres turques (6.200 euros environ).

Dans des déclarations au journal pro-kurde Evrensel, le joueur né en Allemagne avait appelé à l'arrêt des violents combats qui opposent les forces de sécurité aux rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le sud-est turc. "Nous n'avons pas d'autre choix que d'appeler à la paix", avait-il jugé.

Dans un communiqué, la commission disciplinaire de la TFF a qualifié ces propos de "propagande idéologique" et de contraires à "l'esprit sportif".

Le conflit kurde a fait plus de 40.000 morts depuis 1984. Le gouvernement islamo-conservateur turc, qui a promis "d'éradiquer" le PKK, a multiplié ces derniers mois les poursuites pour "propagande terroriste" contre les critiques de sa politique et les soutiens à la cause kurde, journalistes, opposants ou simples citoyens.

BA/pa/rr