NOUVELLES
05/02/2016 06:16 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

Radicalisme: la Belgique embauchera 1000 policiers de plus d'ici quatre ans

BRUXELLES — Le gouvernement belge a autorisé un plan de lutte à l'islam radical et à la violence extrémiste qui prévoit notamment l'embauche d'un millier de nouveaux policiers d'ici quatre ans.

Le plan a été présenté aux journalistes vendredi par le ministre de l'Intérieur Jan Jambon. Trois cents policiers seront ajoutés dès cette année et plus de 500 d'ici la fin de 2017.

M. Jambon a dit que 300 nouveaux officiers seront déployés à Molenbeek et dans d'autres quartiers où le radicalisme semble bien implanté. Près d'une centaine d'enquêteurs seront aussi embauchés et 260 caméras de surveillance installées pour filmer les autoroutes.

Les attaques terroristes qui ont fait 130 morts à Paris en novembre avaient été orchestrées en Belgique. Une enquête a ensuite témoigné de l'inefficacité totale de la surveillance des éléments radicaux dans ce pays.

Quatre des djihadistes de Paris, dont le cerveau présumé de l'attaque, habitaient la banlieue bruxelloise de Molenbeek.