NOUVELLES
05/02/2016 06:13 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

Maria Sharapova ne jouera que le match de double contre les Pays-Bas

MOSCOU — Maria Sharapova a été sélectionnée pour jouer le double pour la Russie en Fed Cup ce week-end, face aux Pays-Bas.

Le président de la Fédération russe de tennis, Shamil Tarpischev, avait averti Sharapova la semaine dernière qu'elle devait jouer cette manche de la Fed Cup si elle voulait prendre part aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro cet été. Après sa défaite contre Serena Williams aux Internationaux d'Australie, Sharapova avait déclaré qu'elle rejoindrait l'équipe russe à Moscou, mais qu'elle comptait se reposer afin de guérir une blessure à l'avant-bras gauche.

Elle a néanmoins été sélectionnée pour jouer le match de double qui doit clôturer la compétition, dimanche. Svetlana Kuznetsova et Ekaterina Makarova disputeront les simples.

Makarova lancera les hostilités face à Kiki Bertens , tandis que Kuznetsova jouera contre Richel Hogenkamp. Une fois les simples inversés, dimanche, Sharapova fera équipe avec la jeune Darya Kasatkina, âgée de 18 ans seulement, contre Cindy Burger et Arantxa Rus.

Afin de participer aux JO, les joueurs de tennis doivent représenter leur pays au moins trois fois pendant une olympiade. Sharapova a joué deux fois pour la Russie l'an dernier.

À Marseille, la France accueille l'Italie. Le tirage au sort a déterminé que Kristina Mladenovic affronterait Camila Giorgi dans le premier match, tandis que Caroline Garcia fera face à la meilleure joueuse italienne, Sara Errani.

En double, Océane Dodin et Pauline Parmentier seront opposées à Martina Caregaro et Errani.

À Leipzig, les Suissesses rendent visite aux Allemandes. Le premier match opposera la championne des Internationaux d'Australie, Angelique Kerber, à Timea Bacsinszky, 15e raquette mondiale.

L'autre duel de simple mettra aux prises Andrea Petkovic contre Belinda Bencic, classée 11e au monde.

En double, Martina Hingis, victorieuse à Melbourne, fera équipe avec Viktoria Golubic contre Annika Beck et Anna-Lena Grönefeld.