NOUVELLES
05/02/2016 08:05 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

Irak: l'EI revendique des attentats contre des forces de sécurité

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué vendredi des attaques contre des forces irakiennes dans la province d'Al-Anbar et des combattants progouvernementaux au nord de Bagdad.

L'organisation radicale a indiqué que cinq de ses membres avaient infiltré et attaqué un complexe immobilier appartenant à une base militaire dans la province d'Al-Anbar, à l'ouest de Bagdad, provoquant de longs affrontements avec les forces de sécurité avant que les assaillants ne déclenchent leurs ceintures d'explosifs.

La zone a également été visée par 50 tirs de roquettes, a ajouté l'EI dans un communiqué publié sur internet.

Selon le Général de division irakien Ali Ibrahim Daboun, la zone a été attaquée par huit kamikazes mais les forces de sécurité et les combattants tribaux ont déjoué l'offensive et abattu les jihadistes.

L'EI a également revendiqué une autre attaque suicide contre des combattants progouvernementaux à l'est de la ville de Tikrit (160 km au nord de Bagdad), affirmant que l'assaillant avait fait exploser un véhicule piégé près d'une caserne.

Au moins trois combattants progouvernementaux ont été tués et 10 blessés dans cette zone, ont indiqué des sources militaire et médicale.

L'EI s'est emparé en juin 2014 de larges pans de territoire au nord et à l'ouest de la capitale irakienne et les jihadistes continuent de mener des attentats visant à la fois les forces de sécurité et les civils.

strs-wd/cmk/nbz