NOUVELLES
05/02/2016 07:57 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

Catastrophe de Tianjin: demande de sanctions pour 123 personnes

La Chine a publié vendredi les résultats d'une enquête publique sur la catastrophe industrielle de Tianjin, qui avait fait 165 morts au moins dans l'explosion d'installations chimiques, demandant des sanctions pour 123 personnes.

La catastrophe avait dévasté le 12 août 2015 une partie de la zone portuaire, des sites industriels ainsi que des complexes résidentiels de cette ville à l'est de Pékin.

L'entrepôt de produits chimiques d'où sont parties les explosions géantes contenait quelque 700 tonnes de cyanure de sodium hautement toxique, parmi des milliers de tonnes d'autres composants chimiques dangereux, selon les autorités.

Le gouvernement s'était engagé à mener une enquête précise sur cette catastrophe qui avait mis en lumière les piètres mesures de sécurité de nombre de sites industriels chinois et le manque de transparence des autorités sur ces questions.

L'explosion initiale, qui a entraîné des dégâts estimés à un milliard de dollars, a été provoquée par un mauvais stockage de produits chimiques dans les installations de la compagnie Tianjin Ruihai International Logistics, selon ce rapport publié sur le site internet de l'Administration d'Etat pour la sécurité au travail, après une enquête du Conseil d'Etat.

Mais la cause profonde réside dans l'ignorance et la violation routinières des lois et règlements sur le stockage des produits chimiques par les organismes publics en charge du port, jusqu'au niveau ministériel, souligne ce rapport.

Le document relève que des officiels concernés par la catastrophe étaient coupables de "corruption" et "d'abus de pouvoir", et recommande que 123 personnes, y compris cinq travaillant au niveau ministériel, fassent l'objet d'une action disciplinaire.

Quarante-neuf autres sont déjà sous le coup de procédures judiciaires, ajoute le rapport.

dly/jv/cr/pjl