NOUVELLES
05/02/2016 12:33 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

BlackBerry annonce des mises à pied, dont 75 en Floride

TORONTO — BlackBerry a annoncé vendredi qu'elle mettrait à pied 75 de ses employés en Floride et qu'elle réduirait la taille de son effectif canadien, sans donner de chiffre précis.

Le fabricant de téléphones intelligents a indiqué dans un communiqué qu'un «petit nombre d'employés seraient touchés» à Waterloo, en Ontario, ainsi qu'à Sunrise, en Floride.

BlackBerry (TSX:BB) n'a pas précisé combien d'employés perdraient leur travail au Canada.

Cependant, dans le cas de la Floride, une note affichée sur le site internet du département floridien des Occasions économiques a précisé que l'entreprise prévoyait mettre à pied 75 employés à son bureau de Sunrise.

Ces mises à pied ont commencé à être appliquées jeudi, dans le cadre d'une opération qui se poursuivra jusqu'au 26 février, selon la note.

Entre-temps, à Waterloo, le lien d'emploi entre BlackBerry et son directeur de l'innovation et de l'architecture, Gary Klassen, a semblé prendre fin.

«Mon mari a quitté BlackBerry pour la dernière fois», a écrit l'épouse de M. Klassen, Jenn Klassen, dans un message sur le réseau social Facebook. «Gary, tu as été un superbe exemple d'intégrité, de loyauté et de patience pendant que tu travaillais là, mais je suis contente que tu n'y sois plus.»

Les comptes de réseaux sociaux de M. Klassen ne mentionnaient pas encore de changement dans sa situation d'emploi.

BlackBerry a éliminé des milliers d'emplois ces dernières années, dans ses efforts pour réduire ses coûts.

La société comptait 6225 employés à temps plein en date du 28 février 2015, selon son plus récent rapport annuel. Trois ans plus tôt, son effectif comptait environ 16 500 employés à temps plein, selon le rapport de 2012.

«Alors que BlackBerry poursuit la mise en oeuvre son plan de redressement, nous continuons de nous concentrer sur les efficiences dans notre main-d'oeuvre mondiale», a indiqué BlackBerry dans un communiqué.

«Cela signifie que nous devons trouver de nouvelles façons de profiter des occasions de croissance, tout en continuant notre route vers une rentabilité soutenue pour toutes les plateformes de nos activités.»

Malgré les réductions, la société a dit «recruter activement dans les secteurs de nos activités qui alimenterons la croissance».

BlackBerry se concentre sur une stratégie de redressement qui a eu recours, jusqu'à maintenant, à des réductions de coûts, des lancements de nouveaux services logiciels et la mise en place de partenariats avec des clients corporatifs et des fournisseurs de services sans fil.

En décembre, BlackBerry a affiché une perte de 89 millions $ pour son troisième trimestre. Sa perte ajustée s'est établie à 3 cents par action, ce qui était largement supérieur à la perte ajustée de 15 cents US par action attendue en moyenne par les analystes.

L'entreprise dévoilera le 1er avril les résultats de son quatrième trimestre.

L'action de BlackBerry a clôturé vendredi en baisse de 30 cents, soit trois pour cent, à 9,87 $ à la Bourse de Toronto.