NOUVELLES
05/02/2016 09:19 EST | Actualisé 05/02/2017 00:12 EST

Ban Ki-moon "honteux" du manque de progrès dans le conflit israélo-palestinien

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s'est déclaré "honteux" de l'absence de progrès dans le règlement du conflit israélo-palestinien pendant son mandat, vendredi lors d'une conférence publique à Londres.

"Je me sens coupable, honteux du manque de progrès enregistré", a déclaré le responsable de l'ONU, en réponse à une question lors de cette conférence co-organisée par l'association britannique pour les Nations unies et le centre de réflexion Chatham House.

"Fondamentalement, il appartient aux dirigeants israéliens et palestiniens de mettre un terme à ce conflit", a-t-il dit, soulignant qu'ils n'avaient d'autre choix que de vivre ensemble.

"Mettons fin à cette situation, laissons grandir les jeunes Palestiniens sans haine", a réclamé Ban Ki-moon qui, la semaine dernière, avait estimé que les Palestiniens perdaient espoir, et qualifié l'occupation israélienne d'"étouffante".

"Rien n'excuse le terrorisme", avait dit M. Ban. Mais il avait ajouté que les mesures sécuritaires ne régleraient pas le conflit et avait appelé à la reprise des négociations israélo-palestiniennes, dans l'impasse depuis des années.

Face aux critiques provoquées par ces propos, il a rappelé vendredi: "Je ne travaille pas pour un pays en particulier ou une politique particulière, je travaille pour les gens de la région".

Le responsable de l'ONU, dont le mandat entamé en 2007 s'achève en fin d'année, s'exprimait dans le Central Hall de Westminster où la toute première assemblée générale des Nations unies avait eu lieu en janvier 1946.

oaa/eg/lpt